Perpignan : le député LREM Romain Grau agressé par des manifestants anti-pass

"Un de mes voisins s'est interposé et s'est fait gifler. Moi, j'ai reçu un coup de poing sur le menton", a raconté samedi soir le parlementaire.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le député LREM des Pyrénées-Orientales Romain Grau, photographié le 22 janvier 2022 lors d'une rencontre avec des manifestants anti-pass vaccinal. (HUGO AZMANI / HANS LUCAS)

Le député LREM Romain Grau, ainsi qu'un conseiller parlementaire du ministre de la Justice et un des voisins du parlementaire, ont été pris à partie, samedi 22 janvier à Perpignan (Pyrénées-Orientales), par des manifestants opposés au pass sanitaire qui ont attaqué sa permanence. 

"Je travaillais avec Guillem Gervilla, conseiller parlementaire d'Eric Dupond-Moretti, quand d'un seul coup on a entendu une horde de personnes se diriger vers la permanence puis taper sur les vitres", décrit Romain Grau à l'AFP, estimant leur nombre à plus de 250. "Nous sommes sortis leur parler et là, nous avons été pris à partie très violemment. Ils voulaient clairement nous faire craquer avec des insultes assez lourdes. Un de mes voisins s'est interposé et s'est fait gifler. Moi, j'ai reçu un coup de poing sur le menton. Nous avons finalement réussi à nous exfiltrer à l'étage et ils se sont dispersés après avoir cassé une vitre."

Romain Grau a fait part de sa volonté de porter plainte dimanche. Le préfet des Pyrénées-Orientales assure, dans un tweet, que "tout sera engagé pour identifier les auteurs [des violences]."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass vaccinal

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.