Pass vaccinal : des restaurateurs ne procèderont pas aux contrôles d’identité

Publié Mis à jour
Pass vaccinal : des restaurateurs ne procèderont pas au contrôle d’identité
FRANCE 3
Article rédigé par
G.De Florival, R. Moquillon, N. Auer, E. Bonneval, C. Krauskopff - France 3
France Télévisions

Si le pass vaccinal n’est pas encore entré en vigueur, c’est déjà un casse-tête pour les entreprises. Près de deux millions de salariés étaient déjà soumis au pass sanitaire, notamment ceux dans la restauration. Ils redoutent le départ de salariés non-vaccinés et refusent de procéder à des contrôles d’identité.  

Dans quelques jours, le pass sanitaire ne suffira plus pour déjeuner au restaurant. Cela marque aussi la fin des tests à répétition, seul un schéma vaccinal complet sera valable et en cas de doute, une pièce d’identité pourra être demandée. Pas si simple à mettre en place pour Stéphane Malchow, gérant de la brasserie Mollard à Paris. "On ne pourra pas faire du cas par cas", conteste-t-il.

200 000 postes à pourvoir dans l’hôtellerie-restauration

Côté employé, le pass vaccinal aussi est obligatoire. Ici, 90 % du personnel est déjà vacciné. Les salariés non-vaccinés risquent la suspension, voire un licenciement, alors le patron espère les convaincre rapidement. Les établissements qui ne contrôleraient pas les pass vaccinaux risquent une amende de 1 000 euros ce qui, selon un représentant de la profession, n’est pas le rôle des restaurateurs. Certains professionnels craignent aussi que ce pass vaccinal freine encore davantage les recrutements. 200 000 postes sont à pourvoir dans l’hôtellerie restauration.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.