Covid-19 : le pass vaccinal incite-t-il à la vaccination ?

Publié Mis à jour
Covid-19 : le pass vaccinal incite-t-il à la vaccination ?
Article rédigé par
F.Bouquillat, T.Souman, A.Jacquet, M.Flores, S.Pichavant, S.Gravelaine - France 2
France Télévisions

La vie se complique pour ceux qui n’ont pas de pass vaccinal. C’est sans doute ce qui a poussé plus de 771 000 Français à se faire injecter une première dose depuis le 1er janvier. Il n’est pas trop tard pour les 4,5 millions de réfractaires. Reportage.

Jusqu’à ce lundi 24 janvier, un Marseillais de 31 ans préférait faire un test plutôt que de se faire vacciner. Mais avec l’entrée en vigueur du pass vaccinal, cet homme a décidé de recevoir sa première dose. Ces dernières 24 heures, 19 376 personnes ont reçu une première injection, lundi 24 janvier, soit plus de 771 000 depuis le 1er janvier.

4,5 millions de personnes encore non-vaccinées en France

Dans les Hauts-de-Seine, c’est l’entrée en vigueur du pass vaccinal qui a poussé un jeune homme de 22 ans à recevoir sa première dose de vaccin. Pour tous ceux qui auront fait leur première injection avant le 15 février, le gouvernement indique qu’avant leur seconde dose, pour être valable dans les lieux publics, leur pass devra être accompagné d’un test négatif de moins de 24 heures et ils devront s’engager à faire la seconde dose un mois plus tard. Environ 4,5 millions de personnes sont encore non-vaccinées en France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.