Covid-19 : 5 millions de Français risquent de perdre leur pass vaccinal le 15 février

Publié
Covid-19 : 5 millions de Français risquent de perdre leur pass vaccinal le 15 février
France 2
Article rédigé par
S. Ricottier, R. Michelot, A. Dupont, C. Pary, J.-M. Perroux - France 2
France Télévisions

Le 15 février, sans rappel, ceux qui ont reçu une deuxième dose de vaccin contre le Covid-19 il y a plus de quatre mois perdront leur pass vaccinal. Si certains ont pris rendez-vous pour la troisième dose, plus de 5 000 Français se feraient attendre.

Au 31 janvier, 7,1 millions de personnes n'ont pas effectué leur dose de rappel du vaccin contre le Covid-19. À partir du 15 février, ils risquent de perdre leur pass vaccinal. Cependant, 900 000 créneaux de vaccination ont déjà été réservés avant la date butoir et le ministère de la Santé estime que 800 000 Français seront contaminés et ne pourront donc pas être vaccinés avant celle-ci. Au total, ce sont donc 5,4 millions de personnes qui risquent de perdre leur pass dans les prochaines semaines.

Des patients déboussolés

Dans le centre de vaccination de Montreuil (Seine-Saint-Denis), on ne craint pas de ruée avant le 15 février, mais, au cas où, le dispositif peut être aménagé. Parmi les retardataires, il y a, selon les médecins, des patients déboussolés par les changements fréquents des règles sanitaires. À partir du 15 février, ceux qui ont été contaminés avant d'avoir fait leur rappel devront le faire quatre mois après leur infection, et non plus six, pour ne pas perdre leur pass.

Parmi Nos sources 

Direction Générale de la Santé.

Ministère des Solidarités et de la Santé

Les Echos

Le Pr Gilles Pialoux est chef de service des maladies infectieuses à l'hôpital Tenon (AP-HP) à Paris (20e). Il est également membre de la Spilf (Société de pathologie infectieuse de langue française), du collectif PandemIA et du pôle santé de Terra Nova.

Liste non exhaustive.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.