"Convoi de la liberté" : enquête administrative ouverte après la diffusion d'une vidéo montrant un policier qui braque son arme sur un automobiliste

Sur ces images, diffusées par TF1, on voit un policier braquer son arme de service sur le conducteur d'une voiture, à l'issue d'une course poursuite au niveau de l'Arc de Triomphe.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des participants au "convoi de la liberté" manifestent à Paris, le 12 février 2022. (MAGALI COHEN / HANS LUCAS / AFP)

La préfecture de police de Paris annonce sur Twitter qu'elle "fait diligenter" une enquête administrative après la diffusion d'une vidéo tournée samedi pendant une manifestation interdite du "convoi de la liberté" à Paris.

Sur ces images diffusées dans le journal de 20h de TF1, on voit un policier braquer son arme de service sur le conducteur d'une voiture, à l'issue d'une course poursuite au niveau de l'Arc de Triomphe.

La voiture blanche est décorée d'un drapeau tricolore et son conducteur ne semble pas vouloir s'arrêter, malgré les injonctions des policiers présents dans une voiture de police aux gyrophares allumés. La diffusion de cette vidéo fait depuis polémique sur les réseaux sociaux. Contactée par franceinfo, la préfecture de police confirme que l'ouverture de cette enquête concerne bien cette vidéo.

Par ailleurs, la préfecture de police de Paris rappelle qu'elle maintient sa vigilance pour empêcher les blocages aux portes de Paris, avec des contrôles renforcés tout au long de la journée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass vaccinal

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.