Vidéo Un drive à la bibliothèque pour emprunter des livres même sans pass sanitaire

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Envoyé spécial. Pourquoi, dans cette bibliothèque, on est contre le pass sanitaire
Article rédigé par
France Télévisions

Les usagers qui n'ont pas de pass sanitaire en règle à présenter resteront dehors, mais ils pourront quand même emprunter des livres. Pour contourner la nouvelle obligation qui fâche un certain nombre de bibliothécaires, une médiathèque du Mirail, un quartier populaire de Toulouse, a trouvé la parade : un système de drive. Extrait d'"Envoyé spécial" du 9 septembre 2021.

Pour emprunter des livres ou des DVD, il vous faut désormais montrer votre pass sanitaire... et ce depuis le 9 août 2021. A Toulouse comme ailleurs en France, les bibliothèques ont l'obligation de le contrôler. Mais à la médiathèque Grand M, dans le quartier populaire du Mirail, les bibliothécaires ont trouvé une parade.

Pour éviter de filtrer les entrées, ils ont mis en place un "drive" devant l'établissement. Ce sont eux qui vont chercher les ouvrages et proposent leur sélection aux usagers. Comme personne d'extérieur n'entre dans la médiathèque, pas besoin de contrôler... Une façon de contourner le décret pour que le lieu reste accessible à tous. Les usagers, eux, semblent enchantés du nouveau système. Tel cet habitant du quartier, qui "trouve que l'initiative des gens de Grand M est formidable".

"On nous demande aussi d'aller chercher des gens qui ne sont pas forcément des habitués des bibliothèques. Si aujourd'hui ces gens viennent et qu'on les refuse, c'est revenir en arrière sur tout le travail qu'on fait au quotidien depuis des années. Et je pense qu'on perdrait des usagers qu'on ne retrouverait pas"

Virginie, bibliothécaire au Grand M, Toulouse

"Envoyé spécial"

Grand M n'est pas la seule bibliothèque de la Ville rose à protester contre le pass sanitaire. Sur 22 médiathèques, 13 sont en grève. A l'assemblée générale des bibliothécaires, nous retrouvons Virginie. Au-delà de l'exclusion de certains usagers, elle s'inquiète pour le personnel, car "la personne qui va contrôler le public va également contrôler nos collègues"

Contre "une forme de délation" entre collègues

Selon elle, "on peut parler d'une forme de délation, dans la mesure où on va devoir signaler le collègue qui n'a pas son pass, et on sait que derrière, (...) c'est la suspension immédiate. Et qu'est-ce qui se passe si on refuse de faire ce contrôle auprès de nos collègues ? Ça sera une sanction disciplinaire."

Extrait de "Anti-pass : le virus de la division", un reportage à voir dans "Envoyé spécial" le 9 septembre 2021. 

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS Android), rubrique "Magazines".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.