Vidéo Débats sur le pass vaccinal : Olivier Véran dénonce "l'égoïsme" derrière les discours sur la "prétendue liberté" des opposants au vaccin

Publié Mis à jour
Olivier Véran dénonce "l'égoïsme" derrière les discours sur la "prétendue liberté" des opposants au vaccin
Article rédigé par
France Télévisions

Le ministre de la Santé a en outre apporté son soutien aux parlementaires de la majorité menacés de mort ces derniers jours.

"Notre société a donc un nouvel opium." A la tribune de l'Assemblée nationale à l'occasion de l'ouverture des débats sur la transformation du pass sanitaire en pass vaccinal, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a dénoncé "l'opium sûr de lui, souvent arrogant" distillé selon lui par certains opposants au vaccin pour qui "aucun registre rationnel ne peut être mobilisé". "Ils brandissent des grands principes, revendiquent la liberté, mais leur combat est minuscule et méconnaît profondément les principes élémentaires pour vivre ensemble et faire société", a lancé le ministre. "Derrière un discours sur la prétendue liberté, se cachent trop souvent un égoïsme ou un repli sur soi."

>> Débat sur le pass vaccinal : suivez notre direct

Olivier Véran a en outre apporté son soutien aux parlementaires de la majorité menacés de mort ces derniers jours"Si nous sommes parfois impuissants face à certains égarements, nous ne resterons pas impuissants face à la violence", a-t-il ajouté.

Le ministre a également salué "le choix de la science, le choix du savoir, le choix de la responsabilité" fait selon lui par les 53 millions de Français ayant reçu au moins une dose de vaccin. "A bien regarder ces chiffres, la société française, au fond, n'est pas divisée" et "il devient évident que la forêt qui pousse fait moins de bruit que l'arbre qui tombe", a-t-il encore jugé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.