Vidéo Covid-19 : Le pass sanitaire va créer une "société de contrôle de tous par tous", dénonce Nicolas Bay

Publié
Article rédigé par
Radio France

L'Assemblée nationale reprend jeudi l'examen du projet de loi qui prévoit notamment l'extension de l'usage du pass sanitaire pour lutter contre l'épidémie de Covid-19.

Le gouvernement va créer une "société de contrôle de tous par tous" avec la mise en place du pass sanitaire, a estimé Nicolas Bay, eurodéputé du Rassemblement national (RN), jeudi 22 juillet sur franceinfo. "On restreint les libertés comme on ne l'a jamais fait depuis des siècles dans notre pays", affirme-t-il alors que les débats à l’Assemblée nationale sur le projet de loi, qui ont commencé dans une ambiance à couteaux tirés, reprennent jeudi.

>> Suivez les débats à l'Assemblée nationale sur le pass sanitaire dans notre direct

Le pass sanitaire "en réalité, c'est la vaccination obligatoire déguisée", dénonce Nicolas Bay, estimant que "celui qui refuse de se faire vacciner est condamné à la mort sociale". De plus, "on sait très bien que si la vaccination limite en effet le nombre de cas graves, elle n'empêche pas ni de contracter la maladie, ni de la transmettre", affirme le député européen RN.

"Je ne suis pas opposé par principe à la vaccination, mais je pense que nous la présenter comme la solution miracle, c’est un mensonge grossier."

Nicolas Bay, député européen RN

à franceinfo

Selon Nicolas Bay, le Rassemblement national proposerait à la place du pass sanitaire "d’augmenter nos capacités hospitalières, de former des soignants supplémentaires, de développer les traitements et pas simplement le vaccin, dont on voit évidemment les limites. C'est-à-dire de créer des conditions pour être efficace contre ce virus et pouvoir progressivement l’éradiquer", a-t-il conclu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.