Pass vaccinal : examen tendu au Parlement

Publié
Pass vaccinal : examen tendu au Parlement
France info
Article rédigé par
L.Cadiou - franceinfo
France Télévisions

La vaccination est un dispositif clé pour le gouvernement et elle sera au cœur du pass vaccinal qui devrait remplacer le pass sanitaire. La France insoumise, le Rassemblement national et le Parti communiste s'y opposeront à l'Assemblée nationale.

Il n'était pas prévu au programme, mais après avoir déposé à la dernière minute une motion de rejet du projet de loi, Jean-Luc Mélenchon (LFI) s'est présenté au perchoir de l'Assemblée nationale. "Vous avez semé un KO indescriptible du fait de votre imprévoyance", scande le candidat à la prochaine élection présidentielle. "Peut-être que vous essayez d'attirer l'attention d'une partie de la population, contestataire, qui ne veut pas du vaccin, qui ne veut pas du pass. Vous n'êtes pas le seul à brandir cette bannière, il y a Marine Le Pen, il y a Nicolas Dupont-Aignan, il y a Florian Philippot", lui répond Olivier Véran, le ministre de la Santé.

Chemin vaccinal complet à partir de 12 ans

Quelques minutes avant cet échange, Olivier Véran présentait les mesures de son projet, notamment le remplacement du pass sanitaire par le pass vaccinal. "À partir du 15 janvier 2022, il sera donc nécessaire, si vous le votez, à partir de 12 ans, de présenter un justificatif vaccinal pour accéder aux activités de loisir, c'est à dire les restaurants, les débits de boissons, les foires, les séminaires, les transports interrégionaux", rapporte le ministre de la Santé. Concrètement, un test négatif ne sera plus valable pour obtenir son pass.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.