Cet article date de plus d'un an.

Pass sanitaire : un nouveau casse-tête pour les centres commerciaux

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Pass sanitaire : un nouveau casse-tête pour les centres commerciaux
France 3
Article rédigé par
L. Berbey, N. Ramaherison, Ph. Lagaune, E. Noël - France 3
France Télévisions

L'élargissement du pass sanitaire est synonyme de casse-tête pour de nombreux professionnels. Dans les centres commerciaux, on attend d'y voir plus clair.

Pour faire son shopping, le pass sanitaire ne sera pas obligatoire dans tous les centres commerciaux. La mesure ne s'appliquera que dans les galeries de plus 20 000 mètres carré. Des aménagements pourront néanmoins garantir l'accès aux biens de première nécessité, comme les pharmacies, s'ils ne sont pas accessibles à proximité, dehors du centre. Dans le cas où des supermarchés et pharmacies sont à proximité du centre, celui-ci devra instaurer le pass sanitaire. 

Des kilomètres de queue

Dans les grands centres parisiens, la mesure divise. "C'est normal, c'est une question de solidarité nationale", assure une femme. "Il faut trouver une autre solution, intermédiaire", estime un client, qui redoute les files d'attente. Selon Olivier Delamarre, directeur des centres commerciaux Westfield, il est impossible de contrôler le flux de clients dans les centres accueillant 100 000 personnes par jour. Cela aboutirait à des kilomètres de queue, allant parfois jusqu'à l'entrée du RER, comme à La Défense. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.