Pass sanitaire : les locaux de l'Ordre des infirmiers vandalisés à Toulouse

Les locaux de l'Ordre des infirmiers à Toulouse ont été vandalisés, avec notamment des tags anti-pass sanitaire, dans la nuit de jeudi à vendredi.

Article rédigé par
Avec France Bleu Occitanie - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des impacts ont été relevés sur la façade de l'Ordre des infirmiers à Toulouse. (ORDRE DES INFIRMIERS)

Les locaux de l'Ordre des infirmiers ont été vandalisés à Toulouse, indique vendredi 6 août France Bleu Occitanie.  Une trentaine d'impacts de jets de pierre ont été relevés, des vitres brisées et des inscriptions "Non au pass", "Vive la grève" sur les murs.

Les salariés de l'Ordre des infirmiers qui ont découvert les dégradations se disent "choquées par une telle agression et craignent pour leur sécurité", précise un communiqué de l'Ordre des infirmiers.

Une enquête est ouverte

L’Ordre national des infirmiers annonce avoir déposé plainte et "condamne fermement ces actes de vandalisme et d’intimidation contre une organisation qui mène une mission de service public, notamment dans le cadre de la crise sanitaire." 

Ces dégradations interviennent au lendemain de la décision du Conseil constitutionnel qui a validé pour l'essentiel le projet de loi sur le pass sanitaire, et à la veille qu'un quatrième samedi consécutif de mobilisation "pour la liberté" et "contre la dictature sanitaire."

"Non au pass, "Vive la grève" inscrits sur les murs des locaux de l'Ordre des infirmiers de Toulouse. (ORDRE DES INFIRMIERS)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.