Pass sanitaire : la ruée vers les tests PCR et antigéniques

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Pass sanitaire : la ruée vers les tests PCR et antigéniques
France 3
Article rédigé par
Y.Arbaoui, J-M.Mier, R.Torregrosa, France 3 Régions, C.Gindre - France 3
France Télévisions

Face à l'obligation du pass sanitaire, pour ceux qui ne sont pas vaccinés contre le Covid-19, il y a une conséquence : la flambée des dépistages. Dans certaines pharmacies, c'est la ruée.

Devant une pharmacie d'Antibes (Alpes-Maritimes), se trouve une queue interminable pour un simple test antigénique. Habitants et touristes viennent y chercher l'indispensable QR code. Dans la foule, certains ne sont pas encore vaccinés contre le Covid-19, ou attendent leur deuxième dose. Avec l'entrée en vigueur du pass sanitaire, la pharmacie a été prise d'assaut très tôt le matin du lundi 9 août. "C'est une véritable folie, nous faisons en une matinée plus que ce que nous avons fait en plusieurs jours sur les périodes précédentes", décrit Emmanuel Hess, représentant de la Chambre syndicale des pharmaciens.

Tests payants à l'automne

Même affluence dans un officine de Dijon (Côte-d'Or). Une mère de famille va partir en vacances et préfère avoir son pass sanitaire sur son lieu de villégiature. PCR, antigénique, les tests pour le pass sanitaire sont désormais valables 72 heures, et non plus 48 heures. À l'aéroport de Marignane (Bouches-du-Rhône), deux centres de dépistage ont été installés pour les voyageurs qui ne disposent pas des documents nécessaires. Les tests sont actuellement gratuits, mais deviendront payants dès cet automne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.