Pass sanitaire : un quatrième samedi de manifestations prévu dans plus de 150 villes contre l'extension du dispositif

Le 31 juillet, plus de 200 000 personnes, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, avaient défilé dans plusieurs villes de France, contre l'élargissement du dispositif et la vaccination obligatoire des soignants.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Un homme porte un t-shirt sur lequel est inscrit "anti pass sanitaire", lors d'une manifestation contre l'extension du dispositif, à Nantes (Pays de la Loire), le 31 juillet 2021. (JEREMIE LUSSEAU / HANS LUCAS / AFP)

Les appels à manifester sont déjà nombreux pour ce quatrième samedi de mobilisation. Au lendemain de la décision du Conseil constitutionnel, qui a validé jeudi 5 août les grandes lignes de la loi visant à étendre le pass sanitaire à de nouveaux lieux publics et à instaurer une obligation vaccinale pour les soignants, l'opposition à ces mesures ne s'essouffle pas.

Des manifestations "pour la liberté" et "contre la dictature sanitaire" sont prévues samedi dans plus de 150 villes en France. Il s'agira du quatrième samedi de mobilisation depuis l'instauration, le 21 juillet, du pass sanitaire dans certains lieux de loisirs et de culture. En plein été, les cortèges n'ont cessé de gagner en importance : le 31 juillet, plus de 200 000 personnes s'étaient rassemblées dans toute la France, selon le ministère de l'Intérieur.

>> Pass sanitaire : suivez les dernières actualités dans notre direct

Des rassemblements dès jeudi soir

Alors que l'espoir des manifestants de voir censurer l'extension du dispositif s'est éteint jeudi, le soir même, quelques centaines de manifestants se sont réunis devant le Palais-Royal à Paris, non loin du Conseil constitutionnel. Ils ont brandi des pancartes où il était inscrit "pass de la honte", "boycott total" ou "refusez d'être cobaye".

Interrogé vendredi sur les manifestations antipass, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal a distingué les personnes qui "doutent le plus sincèrement du monde" d'"une très petite minorité" qui est "dans une instrumentalisation politique de l'épidémie, du pass sanitaire, à des fins parfois électoralistes, médiatiques", la jugeant "irresponsable". Selon une enquête Elabe pour Les Echos, Radio Classique et l'Institut Montaigne publiée le 4 août, 55% des Français sondés se disent disposés à présenter un pass sanitaire pour se rendre dans les cafés et restaurants et 63% pour embarquer dans un train ou dans un avion. Par ailleurs, 20% des sondés disent "soutenir" le mouvement de contestation et 17% éprouver de la "sympathie" à son égard.

Quatre manifestations déclarées à Paris

Quatre manifestations anti-pass sanitaire ont été déclarées pour samedi à Paris, a appris vendredi franceinfo de source policière. Les autorités s'attendent à ce qu'il y ait plus de 10 000 participants à ces quatre cortèges, principalement à la manifestation des Patriotes de Florian Philippot qui partira à 14h30 de la place Joffre. 

Les craintes de la police se concentrent sur le cortège qui partira à 12h30 du métro Pont de Neuilly pour se rendre place du Châtelet. Elle est organisée par un "gilet jaune" historique, à l'origine déjà de la manifestation qui avait dégénéré samedi dernier avec des cortèges sauvages, des tentatives d'accéder aux Champs-Elysées et des échauffourées avec la police. Un gros dispositif des forces de l'ordre est une nouvelle fois à prévoir. Samedi dernier, 14 250 personnes avaient manifesté à Paris, selon le ministère de l'Intérieur.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.