Manifestations contre le pass sanitaire : 17 000 personnes mobilisées en France, selon le ministère de l'Intérieur

Les rassemblements ont donné lieu à quelques heurts, mercredi, notamment à Lyon et Paris.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des manifestants défilent contre le pass sanitaire à Paris, le 14 juillet 2021. (CARINE SCHMITT / HANS LUCAS / AFP)

Pas encore étendu et déjà contesté. Environ 16 000 personnes étaient mobilisées en France mercredi 14 juillet à 17 heures contre le pass sanitaire, a appris franceinfo auprès d'une source policière. Le ministère de l'Intérieur en a comptabilisé 17 000 en fin de journée.

Parmi elles, 1 500 étaient à Toulouse et 1 000 à Lyon, où des incidents ont éclaté sur la place Bellecour, avec des barricades et des échanges de jets de projectiles et de grenades de gaz lacrymogène.

A Paris, ils étaient environ 2 250 au plus fort de la manifestation, selon les forces de l'ordre. La préfecture de police a déploré peu avant 18 heures sur Twitter le non-respect du parcours déclaré, des jets de projectiles, des feux de poubelles et des cortèges sauvages. Le préfet a appelé "les manifestants à la responsabilité et à rejoindre le lieu d'arrivée à République comme s'y est engagé le déclarant".

A Annecy, environ 200 manifestants ont cassé une grille de la préfecture et sont restés une heure environ, dans le calme, dans les jardins, avant de réintégrer le cortège des manifestants. Des constatations sont en cours pour vérifier qu'il n'y a pas eu de dégradations à la préfecture, a indiqué une source policière à franceinfo.

La préfecture a condamné, auprès de France Bleu Pays de Savoie "cette intrusion contraire à toutes les valeurs républicaines". Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, y a également réagi, sur Twitter : "Je condamne avec la plus grande fermeté l'intrusion d'individus dans l'enceinte de la préfecture de Haute-Savoie cet après-midi. Soutien total aux agents de l'Etat qui ont agi avec sang-froid."

Lille, plusieurs centaines de manifestants ont également battu le pavé en scandant "Liberté ! Liberté !" ou encore "Pour les enfants" en partant de la place de la République en passant par la Grand-Place, puis le centre commercial Euralille, et revenir à son point de départ, rapporte France 3 Hauts-de-France.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.