Cet article date de plus d'un an.

Manifestations anti-pass sanitaires : des dérapages qui provoquent l'indignation et la polémique

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Manifestations anti-pass sanitaires : des dérapages qui provoquent l'indignation et la polémique
franceinfo
Article rédigé par
C. Méral, V. Astruc, N. Tahar, F. Malivel, P. Giffard, France 3 Régions, C. Bertet-Justice - franceinfo
France Télévisions

Samedi 17 juillet, plus de 100 000 manifestants ont défilé dans plusieurs villes de France contre l'extension du pass sanitaire et l'obligation vaccinale. Certains propos et slogans ont suscité l'indignation.

Opposés à l'extension du pass sanitaire et à l'obligation vaccinale, plus de 100 000 manifestants étaient dans la rue, samedi 17 juillet, aux quatre coins de la France, selon le ministère de l'Intérieur. Ils redoutent une réduction de leurs droits. Des slogans et des photos brandis ont toutefois suscité une vive polémique, avec des références à l’Apartheid ou au port de l’étoile jaune. Les non-vaccinés se disent eux aussi stigmatisés. "Je suis désolé, je vais le dire. Mais les juifs aussi, on les empêchait de rentrer dans les magasins", souligne une manifestante.

"Les larmes me sont venues"

Un amalgame avec l’Holocauste qui soulève la colère. "Je voudrais dire mon indignation devant ce qui s’est passé cette semaine. Cette comparaison est odieuse. Vous ne pouvez pas vous imaginer à quel point j’ai été touché. Les larmes me sont venues. Je l’ai portée, l’étoile. Je sais ce que c’est. Je l’ai dans ma chair encore", a confié Joseph Szwarc, rescapé de la rafle du Vel d’Hiv. Cette comparaison a également été condamnée par des élus de tout bord politique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.