Hauts-de-Seine : une patiente munie d’un faux pass sanitaire est décédée du Covid-19

Publié
Hauts-de-Seine : une patiente munie d’un faux pass sanitaire est décédée du Covid-19
FRANCE 3
Article rédigé par
S.Soubane, B.Véran, A.Lo Cascio, S.Lacombe - France 3
France Télévisions

Lors de son hospitalisation à l’hôpital de Garches en région parisienne, une femme de 57 ans est décédée après avoir refusé de dire aux médecins qu’elle n’était pas vaccinée contre le Covid-19. Son mari veut porter plainte contre ceux qui lui ont vendu son faux pass sanitaire.

Le 30 octobre dernier, une femme atteinte du Covid-19 est prise en charge à l’hôpital de Garches (Hauts-de-Seine). Son état se dégrade rapidement et elle est intubée. À 57 ans et sans antécédents médicaux, son cas alerte les médecins. Après une batterie de tests, ils se rendent compte qu’elle n’est pas vaccinée alors qu’elle possède un pass sanitaire.

Un mensonge aux conséquences graves

Son mari avoue alors que le pass est un faux et qu’elle ne s’est jamais fait vacciner. C’est un mensonge aux conséquences graves. La patiente est décédée le lendemain de son admission à l’hôpital. Les soignants l’assurent, s’ils avaient su qu’elle n’était pas vaccinée, ils auraient adapté le traitement. Selon la sécurité sociale, près de 36 000 faux pass sanitaires circuleraient en France. Pour le mari de la victime, les faussaires sont responsables du décès de sa femme.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.