En Italie, le pass sanitaire est obligatoire pour le personnel des écoles : "Je trouve ça injustifié"

La plupart des élèves italiens retrouvent lundi le chemin de l'école, du collège ou du lycée. Le personnel scolaire devra présenter un pass sanitaire pour travailler contrairement à la France. Une mesure qui est peu appréciée. Reportage devant un lycée à Rome.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Devant une école romaine en Italie lors de la rentrée scolaire en septembre 2020 (photo d'illustration). (VINCENZO PINTO / AFP)

C'est le grand jour en Italie : la rentrée scolaire a lieu lundi 13 septembre dans un pays où les classes ont été fermées très longtemps à cause de l'épidémie de Covid-19. Les primaires, les collégiens, les lycéens font leur retour à l'école presque partout dans le pays. Mais avec une spécificité italienne bien plus restrictive qu'en France : tout le personnel scolaire doit présenter un pass sanitaire pour travailler. Même les parents qui veulent entrer dans les écoles devront aussi en présenter un.

Au lycée Virgilio de Rome, l'immense majorité du personnel est vaccinée comme Monica Sarandrea, professeur de français, qui ne comprend donc pas pourquoi le pass sanitaire est obligatoire : "Dans aucun pays en Europe, même en France, on a demandé le pass sanitaire dans l'enseignement. Il y a 90% du personnel scolaire qui est vacciné donc c'est même plus que la moyenne nationale. Je trouve ça injustifié, il n'y a pas de cohérence."

"Totalement disciminatoire"

Le pass sanitaire ne rassure pas pour autant les parents d'élèves. Azzura a trois enfants au collège et en primaire. Comme beaucoup, elle n'est surtout pas d'accord avec la proposition du ministre de l'Éducation qui veut autoriser les élèves à enlever leur masque en classe si tous sont vaccinés. "C'est totalement discriminatoire !, s'insurge Azzura. Je trouve que ce n'est pas juste et cela mettrait en mauvaise posture ceux qui ont fait des choix différents. Ça devrait être pour tout le monde pareil !"

Mais les élèves eux-mêmes ne semblent pas prêts à enlever le masque. "Selon moi, il faut rester prudent, explique Federica, 16 ans. Même vacciné, il faut garder le masque, se laver les mains, nettoyer les bureaux. Même avec le vaccin, tu n'es pas immunisé totalement contre la maladie et les problèmes !" Devant le lycée Virgilio, ils ont tous une même priorité, celle d'éviter le retour de l'école à distance.

En Italie, le pass sanitaire est obligatoire pour le personnel des écoles - le reportage de Bruce de Galzain
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.