Emmanuel Macron n'exclut pas une extension du pass sanitaire au-delà du 15 novembre

Une telle extension, déjà évoquée début août par le ministre de la Santé Olivier Véran, devra faire l'objet d'un texte de loi au Parlement.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président Emmanuel Macron à Marseille, le 1er septembre 2021. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Le président Emmanuel Macron n'a pas exclu, jeudi 2 septembre, à Marseille, une extension de l'obligation du pass sanitaire au-delà du 15 novembre dans les territoires sous forte pression de l'épidémie de Covid-19"Il est trop tôt pour le dire" mais "si l'épidémie est encore présente dans les semaines qui viennent, il faudra se laisser cette possibilité pour les territoires qui sont les plus touchés", a fait savoir le chef de l'Etat lors d'un point-presse. Une telle extension, déjà évoquée début août par le ministre de la Santé Olivier Véran, devra toutefois faire l'objet d'un texte de loi au Parlement.

Cet instrument "provisoire", a rappelé Emmanuel Macron, "évite de fermer les structures. C'est parce qu'il y a le pass sanitaire qu'on n'a plus besoin de fermer les restaurants, les cafés, les théâtres, les cinémas, les salles de spectacles, les activités sportives". Selon le président de la République, la situation épidémique, "en particulier en outre-mer", pourrait rester "très tendue" après la mi-novembre et donc justifier cette décision.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.