Covid-19 : "Nous pouvons avancer comme prévu sur la levée des dernières restrictions", confirme le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal

Mercredi, les discothèques vont rouvrir et il sera de nouveau possible de manger dans les transports, les cinémas et les stades.

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal lors d\'une conférence de presse à Paris, le 26 janvier 2022.
Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal lors d'une conférence de presse à Paris, le 26 janvier 2022. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)
Ce qu'il faut savoir

"Nous pouvons avancer comme prévu sur la levée des dernières restrictions", a confirmé le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, mardi 15 février, dans un point presse à l'issue du Conseil des ministres. Dès mercredi, les discothèques rouvriront et il sera de nouveau possible de consommer de la nourriture et des boissons dans les stades, les cinémas ou les transports en commun. Il sera également de nouveau permis de se tenir debout dans les bars. Ce direct est désormais terminé.

Nouvelles règles pour le pass vaccinal. A partir de mardi, pour conserver un pass vaccinal valide, la dose de rappel des vaccins contre le Covid-19 devra être réalisée au plus tard quatre mois après la fin du schéma vaccinal initial, sauf pour ceux qui ont contracté la maladie depuis. Le délai maximal pour le rappel était jusqu'ici de sept mois. 

Procédure simplifiée pour les "repentis". Les détenteurs de faux pass qui souhaitent se faire vacciner peuvent désormais se rendre en centre de vaccination pour régulariser leur situation sans risque de poursuites. Cette procédure est permise par la loi "renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire", adoptée le 16 janvier. 

Le Covid-19 ne doit pas empêcher le don du sang. "Je peux donner mon sang dès que je suis vacciné. Je peux donner mon sang que j'aie un pass sanitaire ou que je n'aie pas de pass sanitaire. Je peux enfin donner mon sang sept jours après le début du Covid si j'ai eu le Covid", a détaillé François Toujas, président de l'Etablissement français du sang (EFS), sur France 2, rappelant que le Covid, virus respiratoire, ne se transmet pas par transfusion.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

22h46 : Le Canada allège ses mesures de restriction. "Nous assouplissons aujourd'hui nos mesures aux frontières", a déclaré Jean-Yves Duclos, le ministre fédéral de la Santé. À compter du 28 février, les voyageurs vaccinés n'auront plus l'obligation de présenter un test PCR négatif à leur entrée au Canada. Le pays a aussi levé sa recommandation d'éviter les voyages à l'étranger.

21h57 : Près de 54,2 millions de personnes ont désormais reçu au moins une injection (80,3% de la population totale) et 53 millions sont complètement vaccinées (78,7% de la population). 38 millions de personnes ont reçu une dose de rappel.



(FRANCEINFO)

21h57 : 142 253 nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés ces dernières 24 heures en France, selon les dernières données publiées par Santé publique France. Il y a une semaine, le mardi 8 février, 235 267 nouveaux cas de Covid-19 avaient été recensés. 304 personnes sont mortes en 24 heures à l'hôpital, rapporte Santé publique France, contre 362 il y a une semaine.



(FRANCEINFO)

21h57 : On dénombre 31 091 personnes hospitalisées pour une infection au coronavirus, dont 3 235 en réanimation. Il y a une semaine, 33 352 personnes étaient hospitalisées dont 3 555 en réanimation. 291 malades ont été admis en réanimation ces dernières 24 heures (ils étaient 320 il y a une semaine) et on compte 2 454 nouvelles hospitalisations (contre 3 060 il y a une semaine), toujours selon les données publiées par Santé publique France.



(FRANCEINFO)

21h57 : Bonsoir @Enchiffres, non, rassurez-vous, les chiffres ont été publiés par Santé publique France. Je vous avoue que l'actualité a été foisonnante en cette fin de journée, mais je ne les ai pas oubliés. Les voici.

21h56 : Bonjour. Il n'y a plus de stats sur le covid ?

21h44 : Le gouvernement néerlandais a annoncé la levée dès le 25 février de la plupart des restrictions sanitaires aux Pays-Bas, le pays enregistrant une baisse des hospitalisations et des contaminations. "Le pays ouvre à nouveau", s'est félicité le ministre de la Santé néerlandais.

18h02 : C'est le moment de faire un nouveau point sur l'actualité du jour.

• Nathalie Arthaud, la candidate de Lutte ouvrière, a obtenu suffisamment de parrainages pour se présenter à l'élection présidentielle, selon les chiffres du Conseil constitutionnel.

• Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a appelé son homologue américain Antony Blinken à un "dialogue pragmatique" sur la sécurité en Europe, lors d'un entretien téléphonique, après l'annonce du retrait de certaines troupes de la frontière biélorusse.


• Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a confirmé, dans un point presse à l'issue du Conseil des ministres, le choix de l'exécutif d'appliquer son calendrier de levée des restrictions. Suivez notre direct.

Une huitième victime a été extraite des décombres après un incendie à Saint-Laurent-de-la-Salanque, selon le procureur de la République de Perpignan, Jean-David Cavaillé.

14h39 : Avec un peu de retard, c'est le moment de faire un point sur l'actualité du jour.

• Le Kremlin a confirmé le début d'un retrait des forces russes stationnées près des frontières de l'Ukraine, évoquant un "processus normal" et dénonçant "l'hystérie" occidentale sur une supposée invasion imminente de ce pays par Moscou.

• Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a confirmé, dans un point presse à l'issue du Conseil des ministres, le choix de l'exécutif d'appliquer son calendrier de levée des restrictions. Suivez notre direct.

Une huitième victime a été extraite des décombres après un incendie à Saint-Laurent-de-la-Salanque, selon le procureur de la République de Perpignan, Jean-David Cavaillé.

• Le procès de Nordahl Lelandais continue en Isère. Les experts psychologues et psychiatres sont actuellement entendus sur la personnalité de l'accusé. Voici un récit depuis la cour d'assises.

14h27 : Une "période de tolérance" de 7 jours "sera observée" pour les Français et les Françaises qui sont susceptibles ce mardi de perdre leur pass vaccinal faute de rappel ou d'infection, a appris franceinfo auprès de la direction générale de la Santé (DGS). Le délai pour effectuer sa dose de rappel est réduit à quatre mois depuis aujourd'hui. Selon les estimations des autorités sanitaires, entre 4 et 4,5 millions de personnes pourraient perdre leur pass vaccinal faute de rappel ou d'infection.

13h31 : "Nous pouvons avancer comme prévu sur la levée des dernières restrictions."

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a confirmé mardi, dans un point presse à l'issue du Conseil des ministres, le choix de l'exécutif d'appliquer son calendrier de levée des restrictions.

12h58 : Le bureau européen de l'Organisation mondiale de la santé appelle à un effort de vaccination accru en Europe de l'est. Il avertit que le "raz-de-marée" lié au variant Omicron avance vers l'Est. Ces deux dernières semaines, les cas de Covid-19 ont plus que doublé dans six pays (Arménie, Azerbaïdjan, Biélorussie, Géorgie, Russie et Ukraine), a noté Hans Kluge, directeur régional de l'OMS.

12h49 : Les prix des tests antigéniques et autotests de dépistage du Covid-19, dispensés en pharmacie, ont été sensiblement réduits aujourd'hui. Le prix payé par l'Assurance maladie pour "le prélèvement et l'analyse" passe ainsi de 19 à 15 euros, auxquels s'ajoute toujours le forfait de 5 euros pour l'enregistrement du résultat dans le fichier informatique SIDEP. Le gouvernement cherche à limiter le coût pour la Sécu, alors que 31 millions de tests antigéniques ont été réalisés en janvier.

12h51 : Il est midi, voici un nouveau résumé de l'actualité :

• Le Kremlin a confirmé le début d'un retrait des forces russes stationnées près des frontières de l'Ukraine, évoquant un "processus normal" et dénonçant "l'hystérie" occidentale sur une supposée invasion imminente de ce pays par Moscou.

• Emmanuel Macron tient un nouveau conseil défense sanitaire aujourd'hui, à la veille d'une importante levée des restrictions. Suivez notre direct.

• Après l'explosion et l'incendie qui a causé la mort de sept personnes à Saint-Laurent-de-la-Salanque, "nous avons des éléments qui nous laissent penser à une piste criminelle", a déclaré le procureur de la République de Perpignan, Jean-David Cavaillé, qui a évoqué une enquête "complexe".

• Les quatre biathlètes français Fabien Claude, Emilien Jacquelin, Simon Desthieux et Quentin Fillon Maillet ont terminé deuxièmes du relais masculin. Au terme d'une course très disputée, les Bleus ont pris la médaille d'argent derrière les Norvégiens.

• Le procès de Nordahl Lelandais continue en Isère. Les experts psychologues et psychiatres sont actuellement entendus sur la personnalité de l'accusé. Voici un récit depuis la cour d'assises.

11h21 : Les réserves de sang demeurent trop faibles après deux ans de crise sanitaire. "Tout le monde peut donner son sang", a donc souligné ce matin François Toujas, président de l'Etablissement français du sang (EFS). "Je peux donner mon sang dès que je suis vacciné. Je peux donner mon sang que j'aie un pass sanitaire ou que je n'aie pas de pass sanitaire. Je peux enfin donner mon sang sept jours après le début du Covid si j'ai eu le Covid", a-t-il détaillé sur France 2.

10h06 : Le numéro 1 mondial Novak Djokovic est prêt à manquer Roland-Garros et Wimbledon pour prix de son refus de se faire vacciner contre le coronavirus, mais il n'est pas "anti-vax", a-t-il affirmé dans une interview à la BBC (en anglais). Pour rappel, faute de s'être vacciné, Novak Djokovic avait été expulsé d'Australie en janvier sans pouvoir défendre son titre à l'Open d'Australie.

06h16 : Après deux ans d'isolement, la Mongolie a décidé de rouvrir ses frontières aux voyageurs vaccinés. Le pays de 3 millions d'habitants a imposé des restrictions parmi les plus sévères de la planète dès le début de 2020 : fermeture des frontières et confinement de la population à sept reprises. Il espère maintenant relancer une économie affaiblie par la pandémie.