Covid-19 : une femme avec un faux pass sanitaire décède après son entrée à l'hôpital

Publié Mis à jour
Covid-19 : une femme avec un faux pass sanitaire décède après son entrée à l'hôpital
FRANCE 2
Article rédigé par
S.Soubane, B.Véran, A.Lo Casio G.Le Goff, I.Palmer - France 2
France Télévisions

Une femme de 57 ans, infectée par le Covid-19, a perdu la vie à l'hôpital de Garches, dans les Hauts-de-Seine. Les médecins se sont interrogés sur l’évolution brutale de la maladie sur la patiente sans antécédent, alors qu’elle disposait d’un certificat de vaccination. Il s'est avéré être un faux.

200 euros : c’est le prix qu’a payé la patiente décédée du Covid-19 à l’hôpital de Garches, dans les Hauts-de-Seine, pour obtenir un faux pass sanitaire. La mère de famille, hôtesse d’accueil, avait une peur bleue du vaccin contre le Covid-19. Une fois malade, de peur de perdre son pass et son poste, elle n’a pas osé dire aux médecins qu’elle n’était pas vaccinée.

Plusieurs malades ont menti sur leur statut vaccinal

C’est le mari de la femme qui a confié ces informations. "Ma femme m’a dit : 'Tu ne dis surtout pas que je ne suis pas vaccinée, tu dis que je suis vaccinée' (...) J’ai tout fait, j’ai tout tenté pour qu’elle se fasse vacciner", confie-t-il. Dans l'hôpital où est décédée la patiente, plusieurs autres malades ont menti sur leur statut vaccinal. Une grave erreur selon Djilali Annane, le chef du service de réanimation de l'hôpital Raymond Poincaré de Garches (APHP), qui rappelle qu'il aurait pu mieux soigner la patiente avec un traitement adapté.

Parmi Nos sources

- Sécurité sociale

- Famille de la victime

- Équipe médicale de l'hôpital de Garches

Liste non exhaustive.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.