Covid-19 : Nicolas de Villiers craint une baisse de fréquentation en août au Puy-du-Fou

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
de villiers
FRANCEINFO
Article rédigé par
P. Loison - franceinfo
France Télévisions

Nicolas de Villiers, président du Grand parc du Puy-du-Fou, en Vendée, est l'invité du 23h de franceinfo mardi 27 juillet.

"Il y a moins de visiteurs spontanés" depuis l'instauration du pass sanitaire le 21 juillet. "Ceux qui ont réservé viennent, car ils ont préparé leur séjour. Nous sentons que notre fréquentation est bonne, mais qu'elles pourraient stagner au mois d'août, un mois important pour nous", affirme Nicolas de Villiers, président du Grand parc du Puy-du-Fou.

Les aides doivent perdurer

"L'Etat ne doit pas baisser les aides au mois d'août. Sans ces aides, nous ne pourrons pas faire face à ces pertes énormes qui sont devant nous", assure-t-il sur franceinfo mardi 27 juillet.

"Si vous n'avez pas votre pass sanitaire, nous avons construit un centre de dépistage pour que les visiteurs puissent se tester et accéder au parc. Nous avons un centre de vaccination à disposition de nos équipes également. Tout est possible au Puy-du-Fou pour passer le meilleur séjour possible", conclut Nicolas de Villiers.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.