Covid-19 : les salariés sans pass sanitaire pourront "prendre des RTT ou des congés", affirme Elisabeth Borne

"On a écouté les organisations syndicales", a ajouté mardi la ministre du Travail.

La ministre du Travail, Elisabeth Borne, le 19 juillet 2021, à Paris.
La ministre du Travail, Elisabeth Borne, le 19 juillet 2021, à Paris. (DANIEL PIER / NURPHOTO / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Les salariés qui se retrouveront sans pass sanitaire à des postes où celui-ci sera obligatoire à partir de fin août pourront "prendre des RTT ou des jours de congés", a annoncé la ministre du Travail, mardi 20 juillet. Pour Elisabeth Borne, "l'objectif, c'est vraiment qu'on trouve des solutions pour les salariés". "On a écouté les organisations syndicales" et "on complétera" le projet de loi mercredi, a-t-elle dit sur BFMTV. Suivez notre direct.

 Olivier Véran tire la sonnette d'alarme. Le ministre de la Santé a annoncé l'identification de 18 000 cas de Covid-19 sur les dernières 24 heures, contre moins de 7 000 cas quotidiens la semaine dernière. "Cela veut dire que nous avons une augmentation de la circulation du virus de l'ordre de 150% sur une semaine : nous n'avons jamais connu cela, ni avec le Covid [début 2020], ni avec le variant anglais, ni avec le sud-africain ni avec le brésilien", a-t-il assuré.

L'Agence européenne des médicaments examine le candidat vaccin de Sanofi-GSK. Le Comité des médicaments à usage humain de l'agence a annoncé commencer l'étude des données disponibles sur le produit franco-britannique. Cette procédure, dite de "révision en continu", permet d'évaluer les résultats au fur et à mesure des essais. La phase 3 a débuté et le fabricant table sur la fin de l'année 2021 pour un lancement de son vaccin à protéine recombinante, Vidprevtyn.

 Le Conseil constitutionnel saisi. Le Premier ministre, Jean Castex, annonce mardi 20 juillet qu'il va s'en remettre aux Sages pour vérifier la légalité de l'ensemble des dispositions du projet de loi prévoyant l'extension du pass sanitaire et l'obligation vaccinale pour les soignants. "Le pass sanitaire n'est pas une atteinte aux libertés. (...) Sur l'ensemble du texte dont vous êtes saisis, je saisirai le Conseil constitutionnel", a-t-il déclaré devant les députés. Le chef du gouvernement a également précisé que le cap de 40 millions de primo-injections de vaccins "devrait être atteint fin juillet"

Un cluster dans une boîte de nuit à Bordeaux. Le contrôle du pass sanitaire par un établissement de nuit bordelais, le Hangar FL, est remis en question, mardi 20 juillet, après que 81 cas de Covid-19 ont été identifiés chez des participants à trois soirées techno organisées du 9 au 13 juillet, annonce l'Agence régionale de santé (ARS) de Nouvelle-Aquitaine. Plusieurs témoignages sur les réseaux sociaux, notamment la page Facebook de l'établissement, mettent en doute les contrôles sanitaires réalisés par la boîte de nuit, alors que les soirées ont rassemblé plus de 2 000 personnes au total, selon l'ARS. Suivez notre direct.

La fin du masque obligatoire dans les lieux où le pass sanitaire est exigé. Le port du masque ne sera plus obligatoire pour le public dans les lieux où l'entrée est conditionnée au pass sanitaire, a annoncé le ministre de la Santé, Olivier Véran, sur RTL. Le masque pourra tout de même être imposé par les préfets ou gérants de ces lieux, détaille un décret, qui fixe l'utilisation du pass sanitaire dans certains lieux à partir de 50 personnes et a été publié mardi au Journal officiel. Contrairement au public qui y accède, les salariés qui travaillent dans ces endroits devront garder le masque pour l'instant, a précisé le ministère du Travail. 

 "Les règles pourront évoluer en matière de cas contact" pour les personnes vaccinées selon Olivier Véran. "Ce qui pourrait être acté, c'est que lorsque vous êtes totalement vacciné vous n'êtes plus contact quand vous avez été au contact d'une personne malade, a expliqué le ministre de la Santé sur RTL mardi. On va sans doute faire évoluer cette règle-là." Une position qui rejoint une recommandation du Haut Conseil de la santé publique publiée récemment

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h36 : C'est non pour les sénateurs socialistes. Ils ne voteront "pas en l'état" le projet de loi du gouvernement portant notamment sur l'extension du pass sanitaire et la vaccination obligatoire de certains professionnels. Sur franceinfo, Patrick Kanner, président du groupe PS au Sénat, juge que "les solutions imaginées ne sont pas à la hauteur de la flambée épidémique que nous connaissons aujourd'hui, qui est hors de contrôle."

(THOMAS SAMSON / AFP)

23h23 : Bonsoir @Val ! Sur franceinfo, l'infectiologue et membre de l'Académie nationale de médecine, François Bricaire, s'est en tout cas montré sceptique sur cette décision. "Je ne suis pas sûr que ce soit le bon moment dans les conditions où nous sommes actuellement", explique-t-il.

00h49 : Vacciné j'ai été plusieurs fois par semaine voir une toile mais toujours masqué. Si le port du masque devient facultatif, je n'irai plus. C'est contre ce que préconisent les scientifiques non ? Je croyais que même vacciné on pouvait être porteur sain de variants...Je suis dubitative.

23h18 : Les députés ont voté ce soir en commission pour un report à la fin du mois de septembre de la mise en place du pass sanitaire pour les 12-17 ans. Le gouvernement a quant à lui plaidé pour un délai jusqu'au 30 août. La mesure pourrait être à nouveau débattue demain lors de l'examen du projet de loi sanitaire dans l'hémicycle.

23h52 : Un peu de lecture avant d'aller dormir ? Voici une sélection d'articles qu'il ne fallait pas manquer aujourd'hui sur franceinfo.fr.



22h58 : L'Agence du médicament (ANSM) mène des "investigations" concernant d'éventuels "manquements à la règlementation des essais cliniques" lors d'études sur le Covid-19 conduites à l'IHU de Marseille, dirigé par Didier Raoult. L'agence s'est exprimée auprès de l'AFP, confirmant une information de l'Express. "Si les investigations mettent en évidence des manquements à la réglementation des essais cliniques", l'ANSM "prendra des mesures sanitaires pour garantir la sécurité des participants et, le cas échéant, saisira de nouveau la justice", assure-t-elle.

22h36 : "Des personnes privées vont être chargées de contrôler la situation sanitaire des individus, donc leur identité."

A la veille de l'entrée en vigueur du pass sanitaire dans les lieux culturels, la Défenseure des droits, Claire Hédon, s'inquiète sur franceinfo de la mise en place d'un "contrôle d'une partie de la population par une autre, alors qu'en fait ce contrôle devrait relever des autorités publiques"

22h26 : Nous évoquions un peu plus tôt dans ce live la décision du réseau de cinémas MK2 de maintenir le port du masque dans ses salles, alors que celui-ci ne sera plus obligatoire dans les lieux où le pass sanitaire sera étendu à partir de demain. Les cinémas Pathé Gaumont, UGC et CGR ont pris une décision similaire, comme l'explique le média spécialisé Boxoffice Pro.

22h16 : Bonsoir @Anthonybdx, 38 184 499 personnes ont reçu au moins une première injection de vaccin en France, selon les dernières données publiées par le ministère de la Santé, soit 56,6% de la population française totale. J'ajoute que 31 310 025 personnes bénéficient désormais d'un schéma vaccinal complet, soit 46,4% de la population française.



(FRANCEINFO)

22h16 : Bonsoir FI. Des chiffres des vaccinés ? Merci beaucoup

21h55 : Le festival des Eurockéennes de Belfort vient d'ouvrir ses portes. Si ce premier jour s'est déroulé sans pass sanitaire mais avec masque, la suite sera sans masque mais avec pass. Ce sera "une sorte de nouveau défi à relever" pour "un festival de sortie de crise" qui mettra en avant une "diversité musicale", affirme sur franceinfo Jean-Paul Roland, directeur du festival.



(MAXPPP)

21h50 : Bonsoir , une souplesse a été accordée pour les adolescents de 12 à 17 ans qui ne devront présenter le pass sanitaire qu’à compter du 30 août. "Il est hors de question d'imposer un été infernal" aux moins de 18 ans, dont un "faible nombre" bénéficie pour l'heure d'un schéma vaccinal complet, avait expliqué la semaine dernière, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. Notez que ce délai vaut également pour les salariés qui travaillent dans des lieux où le pass sanitaire va être étendu.

21h50 : Pour les jeunes qui n'ont pu commencer à se faire vacciner fin juin et pour la 2ème dose est prévue le 3 août, comment font-ils ? Ils ont la double peine avec les nouvelles mesures. Pas de sortie possible au restaurant au ciné c'est pitoyable d'autant qu'ils ont déjà bien souffert pendant l'année scolaire

21h47 : Bonjour @Sofiane, le pass sanitaire sert déjà à voyager, et est exigé pour accéder à certains lieux qui accueillent plus de 1 000 personnes (festivals, salons, parcs à thème...) et aux discothèques qui rassemblent plus de 50 personnes. A partir de demain, il sera également demandé à l'entrée des lieux de culture et de loisirs (cinémas, musées, théâtres...) qui accueillent plus de 50 personnes. Enfin, au mois d'août, cette obligation sera étendue aux cafés, restaurants, grands centres commerciaux, hôpitaux, maisons de retraite, établissements médico-sociaux, ainsi que dans les avions, les trains et cars longs trajets.

21h46 : Bonjour, Je voulais savoir à partir de quand le pass sanitaire sera obligatoire ?

21h33 : Bonsoir @Polal et @Jean, 33 malades du Covid-19 sont morts à l'hôpital ces dernières 24 heures, rapporte Santé publique France, contre 22 il y a une semaine. En moyenne glissante sur sept jours, on recense 17 décès quotidiens, comme le montre le graphique ci-dessous. Vous pouvez retrouver l'ensemble des chiffres de suivi de la pandémie en France, en Europe et dans le monde sur notre tableau de bord.



(FRANCEINFO)

21h33 : Dans vos récapitulatifs de la situation covid vous ne mettez pas la courbe des morts. Pourquoi ?

21h33 : Bonjour, Quel est le nombre de décès? Merci

21h10 : En Tunisie, le ministre de la Santé a été sommé de quitter son poste. Alors que le pays est en proie à un pic de contaminations au Covid-19, Faouzi Mehdi a été limogé par le chef du gouvernement, Hichem Mechichi. Les raisons exactes de cette décision n'ont toutefois pas été précisées. Pour en savoir plus sur la progression de l'épidémie en Tunisie, n'hésitez pas à consulter notre article.

20h53 : Puisque nous évoquons le pass sanitaire, rappelons que les voyageurs qui effectuent un trajet longue distance en train à partir d'août devront se munir de ce document. Mais la mise en œuvre de cette mesure gouvernementale suscite de nombreuses interrogations chez les syndicats, raconte notre journaliste Guillemette Jeannot.



(AMAURY CORNU / HANS LUCAS)


20h53 : Les salariés qui se retrouveront sans pass sanitaire à des postes où celui-ci sera obligatoire à partir de fin août pourront "prendre des RTT ou des jours de congés", annonce la ministre du Travail, Élisabeth Borne. "On introduira demain par amendement du gouvernement dans la discussion du projet de loi" à l'Assemblée nationale "la possibilité pour le salarié de convenir avec son employeur" de faire ce choix et la possibilité "de convenir d'une autre affectation, dans un endroit" où le salarié ne sera "pas soumis à pass sanitaire", a-t-elle expliqué sur BFMTV.