Vidéo Covid-19 : "Le pass sanitaire ne sert à rien", assure Jean-Luc Mélenchon

Publié Mis à jour
mélenchon
France 3
Article rédigé par
F. Letellier, F. Says - France 3
France Télévisions

Candidat La France insoumise à la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon est invité dans "Dimanche en politique" sur France 3 dimanche 14 novembre.

Quelque 3 000 migrants sont bloqués en Biélorussie, à la frontière orientale de l'Union européenne. "Il ne faut pas les laisser mourir de froid. Il faut les mettre à l'abri là où ils sont", réagit Jean-Luc Mélenchon.

"Il faut prendre au sérieux Vladimir Poutine. Les gentils en politique internationale n'existent pas", poursuit le candidat LFI à l'élection présidentielle, qui estime que "sur ce dossier, il faut faire rebaisser la tension". "À mon avis, les Russes ne sont pas derrière cette manœuvre, tellement elle est grossière et maladroite. Si on veut parler à Vladimir Poutine sans illusion, il ne faut pas l'injurier en même temps", analyse Jean-Luc Mélenchon.

Mélenchon veut revenir à la retraite à 60 ans 

Sur le Covid-19, le député des Bouches-du-Rhône estime que "le pass sanitaire ne sert à rien". "Je l'arrêterais si j'étais élu. Le pass sanitaire est une illusion pour nous obliger à se vacciner puisqu'on peut tomber malade et contaminer même vacciné. Le seul moyen de dépistage, le test, coûte désormais 41 euros. C'est une bêtise du gouvernement", a-t-il ajouté. 

La réforme des retraites est reportée à 2022. "C'est un échec pour Emmanuel Macron, pense Jean-Luc Mélenchon. Pour l'âge de départ, c'est un concours à qui ce sera le plus cruel. L'un propose 64 ans, l'autre 63 ou 67. Il faut réformer la retraite à 60 ans avec 40 annuités. Je sais la financer. La droite ne veut réformer que pour capter les cotisations dans un nouveau système afin de faire des fonds de pension français."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.