Covid-19 : la Catalogne abandonne son pass sanitaire, jugé peu efficace contre la transmission du variant Omicron

Seule la fermeture des discothèques reste en vigueur dans la région catalane.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une terrasse de restaurant sur la Rambla, célèbre avenue de Barcelone (Espagne), le 15 janvier 2022. (DAVIDE BONALDO / CONTROLUCE VIA AFP)

Comme d'autres régions ou pays d'Europe, la Catalogne renonce progressivement à ses restrictions sanitaires. La région espagnole, compétente pour fixer ses propres mesures sanitaires, va abandonner son pass sanitaire, vendredi 28 janvier. Il était demandé depuis fin novembre à l'entrée des bars, restaurants et salles de sport, mais il est jugé moins efficace face au variant Omicron.

Maintenant que ce variant plus contagieux s'est imposé, "une partie importante de la population est à nouveau susceptible d'être infectée par le virus indépendamment de son statut vaccinal ou du fait d'avoir déjà contracté la maladie", a justifié, dans un communiqué, le gouvernement régional, qui suit l'avis de son comité d'experts.

La région a levé depuis vendredi dernier la plupart de ses restrictions : le couvre-feu qui était en vigueur de 1 heure à 6 heures du matin, les jauges dans les restaurants et l'interdiction des réunions privées rassemblant plus de dix personnes. La seule mesure encore en vigueur est la fermeture des discothèques.

La Catalogne présente le taux d'incidence sur une semaine le plus élevé d'Espagne, selon les données des autorités espagnoles (en espagnol), mais il est moins important qu'en France.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.