Covid-19 : 300 000 faux pass sanitaires bientôt supprimés

Publié
Covid-19 : 300 000 faux pass sanitaires bientôt supprimés
FRANCE 2
Article rédigé par
A.Lay, J.Delage B.Barnier, J.Boulesteix, A.Canestraro - France 2
France Télévisions

Pendant les prochaines semaines, l’Assurance maladie va supprimer 300 000 faux pass sanitaires. Pour les fabriquer, l’identité de plusieurs médecins avait été usurpée. 

À partir de jeudi 3 février, sur l’application Tous Anti Covid, l’Assurance maladie envoie un message d’alerte lorsque le pass sanitaire est frauduleux. Au total, ces prochaines semaines, 300 000 pass seront ainsi désactivés. Cela concerne ceux qui ont été édictés par des pirates informatiques après avoir usurpé la carte professionnelle de soignants.

Des poursuites judiciaires

Pour traquer ces arnaques, l’Assurance maladie a analysé et croisé de nombreuses bases de données jusqu’à repérer des anomalies. À chaque faux pass désactivé, l’Assurance maladie engage ensuite des poursuites judiciaires. Au 1er février, 2 092 auteurs et bénéficiaires ont été poursuivis. Ils encourent jusqu’à cinq ans de prison et 75 000 euros d’amende. La désactivation de ces faux pass sanitaires, vendus sur Internet entre 100 et 300 euros, va durer plusieurs semaines. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.