Contaminations au Covid-19 : pourquoi trouve-t-on des cas dans les discothèques ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Contaminations au Covid-19 : pourquoi trouve-t-on des cas dans les discothèques ?
France 2
Article rédigé par
L.Audebert, K.Lempereur, E.Soulard, A.Dupont, L.Wolber, K.Moreau, J-M.Vasco, Y.Kadouch - France 2
France Télévisions

Le pass sanitaire sera-t-il suffisant pour éviter les foyers de contamination dans les discothèques ? Les clusters se multiplient sur les pistes de dance depuis la réouverture des boîtes de nuit, le 9 juillet.

Ce week-end, l'ambiance était festive dans une boîte de nuit de Guérande (Loire-Atlantique). Pour pénétrer dans l'établissement, tous ont dû montrer leur pass sanitaire. Et pour ceux qui n'auraient pas reçu leurs deux doses de vaccin ou oublié de réaliser un test de moins de 48 heures, un centre de dépistage a été installé près de la discothèque. Mais ce pass sanitaire n'est pas infaillible : à Lille (Nord), 78 personnes ont été testées positives après avoir fréquenté la même discothèque autour du 14 juillet.

Vacciner les jeunes

Selon le gérant, il aurait fallu limiter le délai de réalisation des tests à 12 heures. "Je vais faire mon test aujourd'hui à 16 heures, je vais traîner dans un bar, je vais dans un resto, puis après je vais en club. Je vais croiser qui ? J'ai été dans trois endroits différents où on exige rien pour le moment", analysce Bruno Mezouar. Autre arme pour lutter contre les contaminations : la vaccination. Encore insuffisante chez les jeunes, selon l'infectiologue Benjamin Davido. "Les contaminations elles se font en intérieur justement, tant qu'on n'aura pas deux tiers de cette classe exposée qui sera vaccinée, on fera courir des risques aux gens", explique ce dernier.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.