Centres commerciaux : cacophonie dans le contrôle des pass sanitaires

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Centres commerciaux : cacophonie dans le contrôle des pass sanitaires
FRANCE 2
Article rédigé par
A.Girault-Carlier, C.Pravaz, B.Thomas, Y.Bodin, H.Pozzo, S.Auvray, A.Da Silva - France 2
France Télévisions

Les clients d'un centre commercial des Yvelines sont surpris : aucun pass sanitaire ne leur a été demandé, mercredi 25 août, contrairement à la règle appliquée il y a deux jours. En cause, une décision de la justice administrative. 

Le pass sanitaire était obligatoire il y a deux jours pour entrer dans le Vélizy 2, un grand centre commercial des Yvelines, mais mercredi 25 août, l'entrée est de nouveau libre. La confusion règne chez les clients. En cause, la suspension par la justice administrative de l'arrêté préfectoral rendant obligatoire le contrôle du pass. En effet, l'accès à tous des biens de première nécessité commercialisés dans ce centre n'était plus garanti pour tous, selon le tribunal. 

Les gestionnaires des centres commerciaux dénoncent une cacophonie

Les commerçants sont dans le suspens. A Lille (Nord), la préfecture a elle-même annulé son arrêté face à l'amélioration des indicateurs sanitaires. Les professionnels des centres commerciaux dénoncent une cacophonie. "Ça pose des problèmes pratiques très importants pour les gestionnaires des centres commerciaux, et des coûts induits également très élevés, il faut savoir que le contrôle d'une porte d'entrée c'est 30 000 euros par mois", explique Gontran Thüring, délégué général du conseil national des centres commerciaux (CNCC). Le ministère de l'Intérieur fera appel de la décision prise par le tribunal administratif. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.