Cet article date de plus d'un an.

Pâques : un week-end sous surveillance

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Pâques : un week-end sous surveillance
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

En plein confinement, il y a vraisemblablement eu une nouvelle vague de départs de personnes qui vivent dans les villes. Elle est notamment visible sur les bords de mer ou dans les stations de ski.

Ils n'ont pas renoncé à leurs vacances à la montagne. Depuis quelques jours, les voitures affluent dans la station de Châtel, en Haute-Savoie. Jusqu'à 150 touristes que les habitants, agacés, ont vu arriver depuis leur balcon. Résultat, de longues files d'attente se forment devant les commerces. Une situation habituelle, d'autant que tout est fermé depuis plus d'un mois. Selon le maire, certains touristes tentent de se faire discrets en arrivant de nuit ou en restant chez eux. Mais certains signes ne trompent pas.

D'autres, encore plus nombreux, profitent du bord de mer

"Il suffit de regarder la lumière dans les habitations le soir pour s'en rendre compte. On regarde aussi nos consommations d'eau, parce qu'on a un réseau très bien surveillé. Et on voit que le volume d'eau utilisée augmente", détaille Nicolas Rubin, maire de Châtel. D'autres, encore plus nombreux, ont bravé les interdictions de déplacements pour profiter du bord de mer, comme par exemple à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.