"On se dit qu'on sert un peu à quelque chose, ça fait plaisir" : les joueurs du Stade Français, livreurs solidaires pendant la crise du coronavirus

Le club de rugby parisien s'est mobilisé pour venir en aide à ses supporteurs dans le besoin en leur livrant des repas.

Arthur Coville, demi de mêlée du Stade Français et livreur solidaire pendant la crise du coronavirus (illustration).
Arthur Coville, demi de mêlée du Stade Français et livreur solidaire pendant la crise du coronavirus (illustration). (PHILIPPE LOPEZ / AFP)

Au début du confinement, le Stade Français avait lancé une cagnotte solidaire pour venir en aide à la Fondation Assistance publique-Hôpitaux de Paris. Cette fois, c'est en collaboration avec le club de rugby des Halles de Rungis que le club parisien a lancé une nouvelle initiative : livrer des repas à des personnes dans l'incapacité de se déplacer.

>> Coronavirus : les dernières informations sur la pandémie dans notre direct.

"Le Rungis Rugby Club est détenteur d'une loge dans le stade Jean Bouin. Ce sont des gens qui sont très proches du club, qui nous soutiennent depuis de nombreuses années, qui ont réagi comme beaucoup quand la crise du Covid-19 a frappé pour essayer, au travers de mouvements solidaires, de pouvoir aider les gens qui étaient dans l'incapacité de se déplacer à pouvoir se ravitailler correctement", explique Thomas Lombard, directeur général du Stade Français.

"Après une conversation avec Hans-Peter Wild, le propriétaire du Stade Français, on s'est dit qu'il y avait un certain nombre d'opérations qu'on pouvait mener pour contribuer nous aussi à se montrer solidaires vis-à-vis de tous ces gens. Et les premières personnes qu'on voulait considérer, c'était évidemment nos supporteurs qui sont eux aussi gênés par cette crise", poursuit-il.

Se sentir utile

Spontanément, de nombreux joueurs du Stade Français se sont déclarés partants pour livrer des colis à leurs supporteurs. Ils ont donc mis leurs masques, enfilé leurs gants et ils sont partis en tournée, à l'image du demi de mêlée Artur Coville.

Je suis allé voir une jeune abonnée qui travaille en réa dans un hôpital et qui est donc en ce moment forcément sur le front et assez fatiguée. Ce n'était pas la première fois qu'on lui donnait des paniers.Artur Coville, demi de mêlée du Stade Françaisà franceinfo

Après, on est allé voir une fidèle supportrice qu'on connaît très bien, nous les joueurs. Elle vient à chaque entraînement, poursuit le rugbyman. Ça fait du bien. On se dit qu'on sert un peu à quelque chose. Au lieu d'attendre et de ne rien faire, si on peut aider les supporteurs et les abonnés, ça fait toujours plaisir."

Les joueurs du Stade Français vont continuer leur tournée dans les semaines qui viennent avant de reprendre l'entraînement quand la situation sanitaire le permettra. Mais pour eux, la saison est terminée. En effet, seules les équipes de tête du Top 14 disputeront peut-être les phases finales au mois d'août. Les autres clubs, dont le Stade Français, peuvent déjà préparer la saison prochaine.