On s'y emploie, France info

On s'y emploie. Comment le management sort transformé de la crise

Cette crise, sanitaire et économique, aura eu au moins une vertu : elle a modifié le management. On n'a pas pu manager des dizaines de collaborateurs en télétravail de la même manière que s'ils étaient à vue, au bureau. Deux changements majeurs, organisationnel et sociétal, selon la psychologue du travail, Evelyne Stawicki.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Conséquence de la crise sanitaire du coronavirus, les règles traditionnelles du management ne seront plus tout à fait les mêmes... Photo d\'illustration.
Conséquence de la crise sanitaire du coronavirus, les règles traditionnelles du management ne seront plus tout à fait les mêmes... Photo d'illustration. (MAXPPP)

Evelyne Stawicki est coach, psychologue du travail, professeur à l'ESCP Europe. Elle nous accompagne durant cette crise sanitaire et économique et répond, à nos questions de vie quotidienne au travail.

franceinfo : peut-on manager comme si rien ne s'était passé ?

Evelyne Stawicki : 1000 fois non. Nous avons vécu dans l'entreprise au moins deux changements majeurs, organisationnel et sociétal. D'abord le télétravail imposé, des changements de process, la digitalisation forcée, un bouleversement entre la vie personnelle et la vie professionnelle. Des choses irréversibles. Et puis certains métiers dévalorisés ont été mis en lumière, tandis que d'autres, valorisés, sont repartis dans l'ombre. posant la question de leur utilité sociale. Tout cela n'a pas été sans poser la question du management.

Certains managers ont-ils dû lâcher la bride ?

J'espère que cette crise va sonner le glas de notre héritage taylorien. Il faudra toujours du contrôle, mais il doit porter sur la finalité du travail, sur les objectifs, et non sur le mode opératoire, parce que c'est là que vont se développer l'autonomie et la créativité.

Cette crise a sonné l'heure des petits chefs ?

Toutes les techniques de management basées sur le présentéisme, la distribution d'ordres, le contrôle, vont devoir faire place à une autre forme de management.

Comment capitaliser sur cette crise ?

Le management est plus que jamais nécessaire, mais les managers vont devoir s'appuyer sur de nouvelles compétences. On oppose souvent le manager qui est orienté "résultats", et qui serait peu empathique, et celui, le bienveillant, peu regardant sur les résultats. Cette dualité n'est plus possible aujourd'hui. Le manager doit être capable d'avoir un bon niveau d'exigence en prenant grand soin de ses équipes. 

Conséquence de la crise sanitaire du coronavirus, les règles traditionnelles du management ne seront plus tout à fait les mêmes... Photo d\'illustration.
Conséquence de la crise sanitaire du coronavirus, les règles traditionnelles du management ne seront plus tout à fait les mêmes... Photo d'illustration. (MAXPPP)