"On reprend le goût de la compétition": à Nice, les joueuses et joueurs de tennis français de retour sur les courts

Le Challenge Elite FFT, une compétition de tennis organisé par la Fédération sur le sol français, a débuté à Nice lundi. Objectif, remise en forme pour des joueurs privés de compétition, tout en respectant scrupuleusement les règles sanitaires

Article rédigé par
Jeremy Jeanningros - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Gilles Simon fait partie des joueurs présent à Nice pour le Challenge Elite FFT. Ici lors d'un tournoi à Brisbane en Australie, le 8 janvier 2020 (photo d'illustration). (DAVE HUNT / EPA / MAXPPP)

Le calendrier du tennis mondial est chamboulé par l’épidémie de coronavirus. Les compétitions officielles reprennent peu à peu. Nice accueille le Challenge Elite FFT, depuis le lundi 6 juillet. Une compétition organisée par la Fédération qui est en dehors du circuit professionnel. Le fiasco sanitaire du tournoi organisé dans les Balkans par Novak Djokovic, l'Adria Tour, est encore dans toutes les têtes. En Serbie et en Croatie, plusieurs joueurs, dont le numéro 1 mondial, avait été testé positif au Covid-19

À Nice, pour les retrouvailles du tennis français, il n'est pas question de négliger les règles sanitaires. "On est, bien évidemment, tous testés avant d'arriver sur la compétition, explique le directeur technique de la Fédération française de tennis (FFT), Pierre Cheret. Toutes les mesures barrières, de distanciation physique, de masque et de gel hydroalcoolique sont de rigueur." 

Il y a un référent Covid de la FFT qui a comme mission de faire respecter et d'organiser toutes les règles sanitaires qui nous permettent justement d'organiser cette compétition avec la meilleure sécurité possible.

Pierre Cheret, directeur technique national

à franceinfo

Bilan de la première journée, Gilles Simon ou encore Kristina Mladenovic retrouvent une routine qui leur avait manqué. Thierry Champion, l'entraîneur des équipes de France, en est ravi : "Ce qui était sympa, c'était de voir des joueuses et des joueurs qui se préparent juste avant le match, avec un brief et un échauffement. On reprend le goût de la compétition."

Les joueurs "vont pouvoir travailler leurs réglages et ça leur donne un objectif pour s'améliorer", poursuit Thierry Champion, avec la tournée américaine dans le viseur pour certains. Elle doit passer par Washington, Cincinnati, l'US Open avant Roland-Garros, prévu du 27 septembre au 11 octobre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.