Cet article date de plus de deux ans.

Oise : 28 000 élèves privés d'école pour cause de Covid-19

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Oise : 28 000 élèves privés d'école pour cause de Covid-19
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Dans l'Oise, des écoles ont été fermées au moins jusqu'au 14 mars. Les premiers tests sur les élèves et membres du personnel ont commencé, lundi 2 mars, au lycée de Crépy-en-Valois (Oise), où l'enseignant de 60 ans décédé le 26 février exerçait. Le maire de la commune, lui aussi contaminé, doit rester chez lui.

Des dizaines de fleurs et des lettres d'hommage ont été accrochées aux grilles de l'établissement où travaillait le premier mort français du Covid-19, à Creil (Oise). Un collège où les consultations médicales ont débuté, lundi 2 mars, à l'abri des regards. 250 personnes vont être examinées par des médecins et testées s'il y a le moindre doute. Des tests déjà effectués sur le maire de la commune, qui a été testé positif et doit rester confiné. Dans l'Oise, principal foyer du Covid-19 en France, l'épidémie gagne du terrain.

Plus un masque de protection en pharmacie

Alors, les établissements scolaires sont restés fermés, lundi matin, dans les neuf communes les plus touchées. Une directrice d'école est venue s'assurer que tous les parents d'élèves avaient bien été mis au courant. Une mère de famille et sa fille doivent faire demi-tour. Mais dans la commune voisine, pourtant elle aussi confinée, la crèche est restée étonnamment ouverte. Lundi matin, à la gare de Creil (Oise), pas de panique, mais l'inquiétude gagne les usagers. Les pharmacies de la région sont en rupture de stock de masques de protection. Des réserves de gel hydroalcoolique viennent tout juste d'être livrées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.