Nouveau monde, France info

Nouveau monde. StopCovid, comment l’installer ? Sera-t-elle efficace ?

C’est le jour J pour la fameuse application StopCovid qui est mise en ligne mardi à la mi-journée sur les magasins d'applications d'Apple et Google.

L\'application StopCovid sur un smartphone. Photo d\'illustration.
L'application StopCovid sur un smartphone. Photo d'illustration. (JOEL SAGET / AFP)

Pour installer Stopcovid sur son smartphone, un rappel préalable : l’application StopCovid n’est pas obligatoire. Cela étant, pour l’installer, si vous le souhaitez, c’est simple, il suffit de vous rendre sur l’App Store, si vous possédez un iPhone, ou sur le Google Play Store, à partir de mardi 2 juin à midi, si vous avez un smartphone Android et de rechercher : StopCovid . Attention à ne pas confondre avec d’autres applications qui peuvent avoir des noms similaires.

Détection anonyme

Ensuite, pas besoin d’identifiant ni de mot de passe. L’application est très simple. On la lance et on l’arrête quand on veut. Lorsqu’elle est lancée, elle fonctionne en tâche de fond. Elle est alors apte à détecter automatiquement tout autre smartphone, contenant la même application, avec lequel on serait en contact à moins d’un mètre pendant plus de 15 minutes. 

Par la suite, si vous êtes testé positif au coronavirus, vous serez alors invité à le signaler dans l’application. Pour cela, vous aurez besoin d'un code spécial qui sera envoyé par les instances médicales, afin d’éviter les fausses déclarations. Les personnes qui vous auront croisé dans les 14 jours précédents recevront alors une notification pour leur indiquer qu’il y a un risque de contamination. Cependant, elles ne sauront pas que cela vient de vous.

Efficace à partir de 10%, selon le gouvernement

Pour être réellement efficace, il faudrait que l’application StopCovid soit utilisée par suffisamment de personnes, c'est-à-dire installée et activée sur un maximum de smartphones. Sur ce point, les chiffres diffèrent. Idéalement, on parle de 60 à 70%. Mais, selon le secrétaire d’État au numérique Cédric O, un pourcentage de 10%, dans une zone géographique déterminée comme une ville, serait déjà significative. Rappelons que cette application n’a pas vocation à détecter 100% des contaminations et qu’il ne s’agit que d’un outil supplémentaire pour lutter contre la propagation de l’épidémie.

Risque de mise en veille sur iPhone

Un point faible : l’application fonctionnera moins bien dans un environnement où il n’y a que des iPhone car sur le smartphone d’Apple, qui est mieux protégé contre les interventions extérieures, le Bluetooth s’éteint lorsque le téléphone est en veille. Cependant, celui-ci peut être "réveillé" si un smartphone Android, avec l’application StopCovid activée, vient à passer par là.

Enfin, rappelons que cette application est destinée aux ressortissants français. Les autres pays, y compris européens, ayant développé leurs propres applications.

L\'application StopCovid sur un smartphone. Photo d\'illustration.
L'application StopCovid sur un smartphone. Photo d'illustration. (JOEL SAGET / AFP)