Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Mauvaise connexion internet à la maison ? Voici quelques trucs pour l’améliorer

Avec le boom du télétravail et du téléenseignement dû au confinement, la connexion internet à la maison est soumise à rude épreuve. Voici quelques conseils pour optimiser sa liaison avec le monde extérieur.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Recherche d\'un réseau Wi-Fi sur un ordinateur.
Recherche d'un réseau Wi-Fi sur un ordinateur. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)

Si vous avez du mal à vous connecter à internet, en cette période de confinement, il peut y avoir plusieurs raisons.

ADSL médiocre : ne pas se brancher tous en même temps

D’abord, la connexion internet elle-même. Dix millions de Français environ ont la fibre optique, qui offre le meilleur débit possible, et 19 millions disposent d’une connexion ADSL, de plus ou moins bonne qualité en fonction du lieu de résidence (notamment, de la distance par rapport au point de raccordement). Forcément, si tout le monde se met à utiliser une connexion de qualité moyenne simultanément, cela peut coincer. Il convient donc de "répartir la charge"en fonction des heures, par exemple.

Il peut aussi y avoir des ralentissements au niveau d’internet lui-même et du réseau de votre opérateur. Contre cela, cependant, les opérateurs ont pris des dispositions afin de maximiser les débits de leurs réseaux. C’est aussi pour éviter les encombrements, pour alléger globalement le réseau, que Netflix, YouTube ou Facebook ont diminué la qualité de leurs vidéos.

Wi-Fi : optimiser son installation

La connexion sans fil au sein du foyer peut également être parfois de mauvaise qualité. Afin d’optimiser le Wi-Fi  à la maison, il convient de placer sa box internet (ou son routeur Wi-Fi) dans un endroit ouvert (pas au fond d’un placard) et, autant que possible, au milieu du foyer afin que l’ensemble du domicile soit couvert par les ondes Wi-Fi. Pour améliorer la couverture Wi-Fi, il aussi possible d’utiliser un répéteur Wi-Fi (appareil qui étend la connexion) ou même de désactiver le Wi-Fi de sa box opérateur, souvent de qualité médiocre, au profit d’un routeur externe de meilleure qualité.

En appartement, il peut aussi y avoir des interférences en raison de l’utilisation massive des connexions sans fil par ses voisins. Contre cela, il est possible d’effectuer quelques réglages au niveau du routeur (changement de canal, séparation des réseaux 5Ghz/2.4 Ghz, etc.). Des conseils sont disponibles sur le site de l’ARCEP. Enfin, la solution peut être, aussi, d’oublier momentanément le Wi-Fi de raccorder son ordinateur "à l’ancienne" à l’aide d’un câble Ethernet, afin d’être assuré du meilleur débit possible.

Utiliser son forfait 4G ? Seulement en dernier recours

Si la connexion Wi-Fi est mauvaise, la tentation peut être grande de se rabattre sur sa connexion 3G ou 4G, via son abonnement mobile, si celle-ci est meilleure. Cependant, il faut savoir deux choses : d’abord, attention à votre forfait car les mégaoctets filent très vite ; ensuite, ce n’est pas recommandé car si tout le monde se branche en 3G/4G, c’est le réseau mobile, plus fragile, qui risque d’être saturé. En réalité, c’est plutôt l’inverse qui est recommandé, c'est-à-dire connecter son smartphone en Wi-Fi sur sa box pour alléger les réseaux cellulaires.

Toutefois, en cas d’absolue nécessité, il est possible d’utiliser modérément sa connexion mobile. Plusieurs manières de procéder : soit en faisant ce que l’on a à faire directement sur son smartphone, soit, en activant le partage de connexion sur son iPhone ou Android pour y connecter un ordinateur (le smartphone devient un routeur Wi-Fi), soit, avec un routeur ou une box 4G/Wi-Fi (qui se connecte à internet en 4G et distribue la connexion dans la maison en Wi-Fi), à condition de posséder un tel équipement.

Recherche d\'un réseau Wi-Fi sur un ordinateur.
Recherche d'un réseau Wi-Fi sur un ordinateur. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)