Nouveau coronavirus : la Chine se donne dix jours pour construire un hôpital destiné à accueillir un millier de patients contaminés

La Chine avait déjà construit à Pékin un hôpital en une semaine lors de l'épidémie de Sras en 2003. 

Des employés travaillent à la construction d\'un hôpital destiné à accueillir les patients contaminés par le coronavirus à Wuhan, le 24 janvier 2020.
Des employés travaillent à la construction d'un hôpital destiné à accueillir les patients contaminés par le coronavirus à Wuhan, le 24 janvier 2020. (AFP)

La Chine a engagé, vendredi 24 janvier, la construction d'un hôpital destiné à accueillir d'ici dix jours un millier de patients victimes du nouveau coronavirus, ont rapporté les médias publics. Il accueillera exclusivement des malades de la pneumonie virale d'origine inconnue qui a contaminé depuis décembre 830 personnes, dont 26 mortellement.

>> Epidémie de coronavirus : suivez l'évolution de la situation dans notre direct

Selon des images diffusées à la télévision, des dizaines d'engins de chantier sont occupés à préparer le terrain sur lequel doit s'élever l'établissement à Wuhan, la ville de 11 millions d'habitants au cœur de l'épidémie. Les travaux doivent être achevés en un temps record et l'hôpital, de 25 000 m2, ouvrira ses portes le 3 février, selon l'agence Chine nouvelle.

Le site "atténuera la pénurie de ressources médicales", a précisé l'agence de presse officielle. La ville de Wuhan, où sont concentrés la grande majorité des cas de contamination, a été placée jeudi sous quarantaine, les habitants n'étant plus autorisés à sortir. La Chine avait déjà construit à Pékin un hôpital dans un temps record – une semaine – lors de l'épidémie de Sras en 2003. Le site rassemblait des bâtiments préfabriqués.