Notre-Dame de Paris : au plus près d’un démontage périlleux

Le chantier de Notre-Dame de Paris a quitté son sommeil, vendredi 19 juin. France 2 a suivi au plus près le démontage de l’échafaudage autour du monument, qui suscite beaucoup d’inquiétudes.

France 2

Pièce après pièce, des cordistes démontent le Meccano de métal qui pèse sur Notre-Dame de Paris depuis plus d’un an. Des milliers de moises, ces tubes d’échafaudage, en partie soudées par l’incendie. Concentration maximale pour cette opération délicate, préparée minutieusement depuis des mois. Car l’échafaudage qui a été consolidé avant d’être démonté, représente toujours un risque pour la cathédrale. Alors, Didier Cuiset, le patron de l’opération, a pensé son démontage dans les moindres détails. Avant de les découper, les cordistes doivent systématiquement sécuriser les tubes de métal en les attachant. Cette opération inédite a nécessité des équipements spéciaux. À cause des aléas de la météo et de la crise sanitaire, le chantier a pris du retard. Alors, pour tenir les délais, les compagnons s’activent jour et nuit.

Une réouverture au public espérée au printemps 2024

Le toit de Notre-Dame est la seconde urgence du chantier. Les vestiges tombés sur les voûtes doivent être dégagés. Chaque nuit, 4 tonnes de vestiges sont ainsi retirées. Plus bas, des cordistes nettoient le beffroi, le décontaminent, à la recherche de poussières de plomb. Le grand orgue en est également recouvert. Il faudra démonter ses 8 000 tuyaux. La consolidation de l’édifice prendra encore de longs mois. “Ici, à Notre-Dame de Paris, on espère toujours pouvoir accueillir du public au printemps 2024. En revanche, à cette date-là, tous les travaux ne devraient pas être terminés; les pierres noircies par les fumées, par exemple, seront encore à travailler. (...) Le chantier accuse plusieurs semaines de retard”, explique le journaliste Benjamin Delombre, en duplex du parvis de la cathédrale.

Le JT
Les autres sujets du JT
La reconstruction de Notre-Dame de Paris.
La reconstruction de Notre-Dame de Paris. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)