Nord : des villes enclavées mais pas confinées

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Nord : des villes enclavées mais pas confinées
France 3
Article rédigé par
Y.Fossurier, S.Rosenstrauch, R.Pohier, R.Mompach - France 3
France Télévisions

Les habitants du Pas-de-Calais ont vécu leur premier week-end de confinement, mais pas ceux qui habitent dans le département du Nord. Une situation inédite et absurde.

À Moeuvres (Nord), c'est un week-end comme les autres, les habitants peuvent se promener sans attestation. La commune se situe géographiquement dans le Pas de Calais mais elle est rattachée administrativement au département du Nord. Elle échappe donc au confinement, contrairement aux villages voisins. Au total, trois communes du Nord sont enclavées dans le Pas-de-Calais : Moeuvres, Boursies, Doignies, un héritage du Moyen-Age.


"Vécu comme une punition"



Cette singularité tourne à l'absurde pour les habitants. "C'est vécu un peu comme une punition, les gens de la commune comme les gens du territoire suivent ce qu'on leur demande, attendent pour se faire vacciner parce qu'il n'y a pas de place et on leur dit 'vous ne vous faites pas vacciner donc restez confiné", explique le maire PS d'Haplincourt, Michel Flahaut. Dans l'enclave du Nord, les habitants profitent de leur liberté en espérant ne pas subir la même mesure dans les semaines à venir.


Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.