Non, cette vidéo ne prouve pas que les malades du Covid-19 sont des acteurs

Une vidéo partagée plusieurs milliers de fois sur Facebook suggère que la pandémie de Covid-19 est un complot, mis en scène dans des studios de télévision. On vous explique pourquoi c’est faux.

Article rédigé par
Enola Richer - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une vidéo sortie de son contexte pour prouver que les malades du Covid-19 sont des acteurs. (Capture d'écran Facebook)

Cette vidéo a été vue par plusieurs dizaines de milliers de fois et partagée à près de 4 000 reprises en l'espace de trois jours. Dans un décor d'hôpital, un homme donne des indications à des personnes vêtues des combinaisons médicales. Quelques secondes plus tard, devant les caméras et les appareils photo, elles poussent un brancard entre les lits et les machines médicales.

Sur Facebook, la théorie évoquée dans les posts et les commentaires est la suivante : la pandémie n’existe pas, et cette vidéo est la preuve qu’elle est simulée par des acteurs de cinéma. La Cellule Vrai du Faux est remontée à la source de ces images pour trouver son véritable contexte.

Des images tournées récemment  en Israël

Plusieurs indices permettent de retracer l’origine de cette vidéo. La langue, d’abord. On distingue à la voix de l’homme qui parle des indications de tournages en hébreu, comme "courir" ou "rester en place". Sur la combinaison blanche de l’un des hommes à la fin de la vidéo, on distingue également l’inscription "brancardier" en hébreu.

D’après l'envoyé spécial permanent de franceinfo à Jérusalem, le décor ressemble à l’un des parkings souterrains d'hôpitaux transformés en salle d'accueil des patients lorsque des bombardements ont lieu, et réquisitionnés depuis plusieurs mois pour accueillir les patients du Covid-19. C’est par exmple le cas dans la ville d’Haifa, comme le montre ce reportage diffusé sur France 2 en octobre dernier.

Un clip pour promouvoir un établissement hospitalier

Après avoir contacté plusieurs hôpitaux dans cette situation, les équipes du centre médical Shamir Assaf Harofeh, situé dans la ville Be'er Ya'akov au centre d'Israël, confirment que la vidéo a été filmée au sein de leur établissement les 3 et 4 mars 2021, quelques semaines après l'inauguration de ce nouveau service d'urgence.

"Ce que vous voyez dans la vidéo est notre nouvelle installation d’urgence dans notre parking. Nous voulions montrer avec des images comment on peut transformer un parking en structure médicale d’urgence", explique à franceinfo le porte-parole de l’hôpital. "Il est malheureux que quelqu’un essaie de faire de cette vidéo un outil anti-vaccin, ajoute Liad Aviel. Nous n’avons rien à faire avec ça, et nous nous positionnons contre cette théorie du complot."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.