Municipales à Marseille : sur le terrain ou par téléphone, les candidats en campagne dans le 4e secteur

Dans le 4e secteur de la ville, bastion de Jean-Claude Gaudin depuis 1983, les candidats ont profité du week-end pour arpenter le terrain à la conquête des électeurs.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Une électrice vote au premier tour des élections municipales, dans le 6e arrondissement de Marseille, le 15 mars 2020. Le second tour aura lieu le 28 juin 2020. (VALLAURI NICOLAS / MAXPPP)

Malgré le mistral, tracts à la main, Martine Vassal arpente le front de mer et ses nombreux cafés, bondés, où personne ne porte de masque. A tous les passants qu'elle rencontre, la présidente LR de la métropole et du département, qui brigue ce secteur et la mairie centrale, martèle le même message : "Le choix, il est binaire. Michèle Rubirola et les amis de monsieur Mélenchon qui la soutiennent fortement, ou Martine Vassal."

À Marseille, ce deuxième tour des municipales s’annonce incertain car à la surprise générale, la gauche est arrivée en tête en mars dans une ville détenue par la droite depuis 25 ans. Adoubée par Jean-Claude Gaudin, Martine Vassal (22,32%) est au coude à coude avec l'écologiste Michèle Rubirola (23,44%), tête de liste du Printemps marseillais (union de la gauche, du PS à La France insoumise), arrivée en tête au premier tour. 

Surprise au premier tour dans le 4e secteur

Dans les 6e et 8e arrondissements, bastion de Jean-Claude Gaudin depuis 1983, Martine Vassal n'affronte pas Michèle Rubirola mais Olivia Fortin. La cheffe d'entreprise qui a initié le Printemps marseillais a créé la surprise en talonnant Martine Vassal au soir du premier tour. Olivia Fortin mène une campagne ciblée sur les associations. Elle est venue à la Cité radieuse construite par Le Corbusier pour rencontrer un collectif de citoyens opposés au projet de construction autour de ce site classé par l'Unesco. "Ce que nous portons au Printemps marseillais, explique la cheffe d'entreprise, c'est la volonté d'avoir une ville dirigée différemment. Consulter les habitants non pas avec un projet ficelé mais le construire dès le démarrage avec l'ensemble des habitants concernés", déclare Olivia Fortin.

Nous comptons bien transformer les merveilleux scores du premier tour en une victoire le 28 juin prochain.

Olivia Fortin, tête de liste du Printemps marseillais dans le 4e secteur

à franceinfo

Autre lieu de rendez-vous prisé des politiques, les bars. Dans un bar de la rue Paradis, Yvon Berland, le chef de file et seul rescapé LREM pour le second tour (12% au premier tour dans ce 4e secteur), pense que la donne a changé. "Je suis convaincu que les Français verront que finalement, la crise a été beaucoup mieux gérée en France que dans d'autres pays, estime Yvon Berland, que faire confiance au président de la République et à ceux qui le représentent sur les territoires, c'est un bon investissement". 

Des quatre candidats en lice, Bernard Marandat, chirurgien et tête de liste au Rassemblement national est le seul finalement a avoir respecté les consignes sanitaires, à ne pas être allé sur le terrain. Le chirurgien reçoit les militants dans son cabinet médical. 

Avec cette pandémie, on ne va pas pouvoir faire une campagne de façon normale.

Bernard Marandat, tête de liste RN dans le 4e secteur à Marseille

à franceinfo

Arrivé 3e dans ce secteur avec 13% des voix, il croit en la victoire du rassemblement. "On essaie de les (les électeurs) joindre téléphoniquement, par mail, explique Bernard Maranda. On a une réserve et le travail que l'on a à faire c'est de faire voter notre électorat, nos militants". Dans les huit secteurs à Marseille, beaucoup de candidats ont fait campagne sur le terrain ce week-end, à l'ancienne, auprès d'électeurs finalement assez contents de les retrouver. 

* Les têtes de liste du 4e secteur (6e et 8e arrondissements) :
Il y aura au total 15 conseillers municipaux à élire.

Martine Vassal (Une volonté pour Marseille)
Olivia Fortin​​​​​​​ (Le Printemps marseillais avec Michèle Rubirola)
Bernard Marandat (Avec Stéphane Ravier, retrouvons Marseille)
Yvon Berland (LREM, Berland 2020)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.