Mayotte : il y a dix ans, l'île devenait le 101e département français

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Mayotte : il y a dix ans, l'île devenait le 101e département français
FRANCE 3
Article rédigé par
B. Delombre, T. Guery, Mayotte La 1ère, L. Saadi - France 3
France Télévisions

Le 31 mars 2011, Mayotte devenait un département français. Quels changements ce statut a-t-il provoqué pour les habitants de l'île ?

Le 31 mars 2011, Mayotte devenait le 101e département français. "Il y aura plus d'avantages, sans doute, qui vont améliorer notre vie quotidienne", déclarait à l'époque une Mahoraise. Mais dix ans plus tard, le bilan n'est pas à la hauteur des espoirs de nombreux habitants de l'archipel. "On a beaucoup de retard, trop de retard", critique un habitant de Mayotte.

Un hôpital surchargé

L'insécurité est le premier motif d'insatisfaction. Toute proportion gardée, sur l'île, les meurtres et les assassinats sont par exemple quatre fois plus nombreux qu'en métropole. À ce climat de tension, s'ajoute la pression migratoire. D'après les statistiques officielles, sur les 256 518 habitants de l'île, 47,8 % d'entre eux n'ont pas la nationalité française. Ainsi, le seul hôpital de Mayotte est surchargé, et le nombre d'établissements scolaires est insuffisant. Ces dernières années, de nouveaux collèges et lycées sont sortis de terre, mais les 500 classes supplémentaires promises par François Hollande n'ont toujours pas vu le jour. De plus, un tiers des Mahorais n'a pas accès à l'eau potable. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.