Vidéo Masque obligatoire à la récréation : "Oui, c'est ce qu'on a fixé comme règle", a confirmé Jean-Michel Blanquer

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

Mieux vaut diffuser un "message simple" pour qu'il soit entendu, justifie le ministre de l'Éducation nationale.

Selon le protocole sanitaire définitif que devront mettre en place les établissements scolaires à la rentrée la semaine prochaine, le port du masque sera obligatoire partout, y compris dans "les espaces extérieurs", récréations comprises. "Oui, c'est ce qu'on a fixé comme règle", a confirmé jeudi 27 août sur France Inter Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale.


Le ministre a précisé dans quelles situations le port du masque sera obligatoire dans les établissements scolaires.

On se rendait compte que les deux ou trois exceptions qu'on avait envisagées en juillet pouvaient être source de confusion, c'était contreproductif. 

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale

à France Inter

Pour le ministre de l'Éducation nationale, "mieux vaut dire un message simple, tous les adultes à l'école, au collège et au lycée portent le masque. Point à la ligne, pas d'exception".


Au début du mois, Jean-Michel Blanquer assurait pourtant que les professeurs ne seraient pas obligés de se masquer si la distanciation physique de plus de deux mètres était possible. "C'est fini, cela faisait partie de ces exceptions qui pouvaient avoir une justification sanitaire mais qui créent plus de complexité que de solutions", a-t-il finalement expliqué. Il a indiqué que "les organisations syndicales réclamaient aussi cette simplicité de la règle". Pour Jean-Michel Blanquer, cette décision permet "de prendre en compte à un degré supérieur la situation" sanitaire, à savoir la circulation du coronavirus.

Le masque est "la panoplie de tout citoyen aujourd'hui"

Le Premier ministre, Jean Castex, a affirmé mercredi sur France Inter que le masque n'est pas une fourniture scolaire comme les autres, ce qu'avait pourtant assuré Jean-Michel Blanquer le 20 août sur France 2. "Je n'ai pas dit que c'en était une, j'ai dit que c'était comme une fourniture scolaire, c'est la panoplie de la rentrée", s'est expliqué le ministre de l'Éducation nationale. Il a affirmé que le masque est "la panoplie de tout citoyen aujourd'hui", appelant à "ne pas jouer sur les mots".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Masques sanitaires

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.