Port du masque : plus obligatoire à partir du 2 février, alors que certains départements ont un taux d’incidence très élevé

Publié
Port du masque : plus obligatoire à partir du 2 février, alors que certains départements ont un taux d’incidence très élevé
France 2
Article rédigé par
D. Sébastien, T. Simonet - France 2
France Télévisions

Le 2 février prochain, les masques ne seront plus obligatoires en extérieur, c’est la première étape d’une levée des restrictions sanitaires, annoncée le jeudi 20 janvier par le gouvernement. Reportage à Lyon, dans le Rhône, le département où le virus circule le plus actuellement.  

Il fallait le porter partout en extérieur depuis maintenant trois semaines, à Lyon et Villeurbanne. Bientôt cette obligation ne sera plus qu’un souvenir, et pour beaucoup c’est plutôt une bonne nouvelle, "pour enfin respirer normalement", dit une passante. "C’est super. Après, il faut faire attention à l’avenir", tempère un local. Sur un marché, clients et commerçants respectent l’arrêté préfectoral encore en vigueur. Mais les avis sont parfois partagés sur l’opportunité de tomber le masque.      

4 300 cas pour 100 000 habitants dans le Rhône

Dans les rues commerçantes, la plupart des passants rencontrés l’affirment, ils n’hésiteront pas à sortir le visage découvert dès que possible. "Ça va faire du bien, il était temps", se réjouit une passante. Le masque était obligatoire, y compris dans les parcs et jardins en plein air, comme sur les bords du Rhône. Pour les promeneurs, pouvoir le retirer ici, c’est comme une évidence. Ce changement de règles intervient à un moment paradoxal. Le département du Rhône connaît actuellement l’un des taux d’incidence les plus élevés de France, avec plus de 4 300 cas pour 100 000 habitants. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.