Masque obligatoire à La Rochelle : "Tous les endroits les plus fréquentés par les touristes sont concernés", précise le maire Jean-François Fountaine

Sur franceinfo, le maire de La Rochelle Jean-François Fountaine a défendu sa décision de rendre obligatoire le port du masque dans certaines zones de la ville.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une femme porte un masque dans le quartier du Vieux-Port de La Rochelle (Charente-Maritime), le 30 mai 2020. (XAVIER LEOTY / MAXPPP)

Le port du masque est désormais obligatoire en plein air dans les endroits fréquentés à La Rochelle (Charente-Maritime). "L'Agence régionale de santé a attiré notre attention sur un nombre de clusters important en Nouvelle-Aquitaine", explique le maire Jean-François Fountaine, qui évoque aussi "des rassemblements importants" sur le port de La Rochelle. Le Vieux-Port, le marché, la place de l'Hôtel de Ville, "tous les endroits les plus fréquentés par les touristes, sont concernés par cette obligation".

"Le sentiment qu'après le confinement, les gens se sont un peu relâchés"

"A partir du moment où c'est obligatoire pour entrer dans un magasin, les bars et les restaurants, c'est assez logique qu'on l'ait juste avant", souligne Jean-François Fountaine, qui note que la population y est plutôt favorable. "On me dit qu'il y a un petit risque que cela incite les gens à ne pas venir. Je pense que c'est plutôt l'inverse. Si on avait un cluster, on repousserait la clientèle tout de suite. Au contraire, je pense que prendre des précautions est un facteur d'attractivité", affirme le maire. "On a eu le sentiment qu'après le confinement, les gens se sont un peu relâchés. On pensait que la maladie était derrière nous. Et on est rentrés actuellement dans une phase de sensibilisation", ajoute l'élu.

Le masque est obligatoire à partir de 11 ans, mais "les personnes qui ont des difficultés respiratoires sont évidemment exonérées" et il y a "une tolérance" pour ceux qui se déplacent à vélo. Pour les habitants de La Rochelle, des masques sont distribués gratuitement dans les mairies de quartier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.