Coronavirus : le commissaire européen au Commerce démissionne après avoir violé les règles sanitaires en Irlande

 Phil Hogan a participé à un dîner de gala organisé pour les 50 ans du club de golf du Parlement irlandais avec 82 invités. 

Phil Hogan, alors commissaire européen au commerce, participe à la 10e réunion de la Commission de l\'Union européenne et de l\'Union africaine à Addis-Abeba, en Éthiopie, le 27 février 2020.
Phil Hogan, alors commissaire européen au commerce, participe à la 10e réunion de la Commission de l'Union européenne et de l'Union africaine à Addis-Abeba, en Éthiopie, le 27 février 2020. (MINASSE WONDIMU HAILU / ANADOLU AGENCY / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Le commissaire européen au Commerce, l'Irlandais Phil Hogan, a annoncé mercredi 26 août au soir sa démission, après avoir été accusé d'avoir violé les règles sanitaires anti-coronavirus en Irlande en participant à un dîner de gala. Il a reconnu qu'il "n'aurait pas dû assister à ce dîner", organisé pour les 50 ans du club de golf du Parlement irlandais avec 82 invités, qui a conduit plusieurs personnes à la démission, dont le ministre irlandais de l'Agriculture Dara Calleary. 

  Nouveau record du nombre de cas quotidiens depuis la mi-avril en France. La France a enregistré 5 429 cas confirmés supplémentaires de contamination par le nouveau coronavirus en 24 heures, a annoncé mercredi 26 août l'agence Santé Publique France (SPF). Il s'agit du chiffre quotidien le plus élevé annoncé depuis la mi-avril et il marque une hausse de plus de 60% par rapport à mardi. 

  Le port du masque obligatoire dans le centre-ville de Bordeaux. Le port obligatoire du masque sera étendu au "centre-ville" de Bordeaux à partir de lundi, a annoncé mercredi 26 août la mairie. Le périmètre exact sera précisé vendredi. Cette décision est valable en extérieur et dans les lieux publics ouverts. Jusqu'à présent, le masque était obligatoire pour les seules deux grandes artères commerçantes du centre-ville : la rue Ste-Catherine, la plus longue rue piétonne d'Europe et sa rue perpendiculaire de La Porte Dijeaux.

 Jean-Michel Blanquer précise les modalités de la rentrée. Port du masque, prime pour les directeurs d'école, poursuite des réformes… Lors d'une conférence de presse, le ministre de l'Education nationale a détaillé les modalités de la rentrée scolaire 2020, dans le contexte "particulier" de la crise sanitaire liée au coronavirus.

 Le plan de relance présenté le 3 septembre. Le Premier ministre a indiqué que le plan de relance, dont la présentation était initialement prévue cette semaine, était "absolument bouclé". En outre, deux des 100 milliards d'euros du plan de relance seront consacrés au secteur de la culture, a annoncé Jean Castex.

Mesures renforcées dans les Bouches-du-Rhône. Le port du masque deviendra obligatoire dans toute la ville de Marseille, à partir de mercredi à 23 heures, a décidé le préfet des Bouches-du-Rhône, en raison de la forte accélération de l'épidémie de Covid-19 dans le département. Les bars et restaurants devront quant à eux fermer leurs portes de 23 heures à 6 heures du matin à compter de la même date, dans toutes les Bouches-du-Rhône.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

00h10 : Faisons un dernier point sur l'actualité de ce mercredi 26 août :

Port et gratuité du masque, rentrée scolaire, plan de relance... Voici ce qu'il faut retenir des annonces de Jean Castex aujourd'hui, et les principaux points du discours de rentrée du ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer.


Depuis 23 heures ce soir, les bars, restaurants et commerces alimentaires sont fermés de 23 heures à 6 heures dans les Bouches-du-Rhône. À Marseille, le port du masque en extérieur est désormais obligatoire dans l'ensemble de la ville.

#CORONAVIRUS La France a enregistré 5 429 nouveaux cas d'infection au Covid-19 en 24 heures, annonce Santé publique France. Il s'agit du chiffre quotidien le plus élevé depuis que les tests sont réalisés à grande échelle dans le pays.

#FOOT L'OL s'est qualifié pour la finale de la Ligue des champions féminine, l'emportant 1-0 face au PSG à Bilbao. Les Lyonnaises affronteront Wolfsburg en finale dimanche.

23h58 : Bonsoir @LaCinéphile, malheureusement, cette information n'a pas encore été communiquée, comme le souligne cet article du Parisien. La nouvelle règle sera la suivante : le port du masque devra être systématique dans les salles, mais la règle de distanciation y est supprimée, sauf dans les zones rouges où il faudra garder un écart suffisant entre groupes de spectateurs. Nous vous tiendrons bien sûr informés dès que nous aurons la date d'entrée en vigueur de ces mesures.

23h58 : J'ai dû rater l'info mais pourriez vous nous redire à partir de quelle date le masque sera obligatoire au cinéma ? Merci pour votre super boulot !

23h44 : Bonsoir @pytha, le Conseil départemental du Finistère va en effet distribuer deux masques gratuits en tissu (lavables et réutilisables) à l'ensemble des collégiens du département, rapporte France Bleu Breizh Izel. Le Conseil départemental avait pourtant, un peu plus tôt, assuré à la radio qu'il ne remplacerait pas l'Etat pour la distribution généralisée de masques gratuits.

23h43 : Bonsoir, des masques gratuit au collège dans le département du Finistère ? Info ou intox ? Merci FI ! :)

23h35 : Après Marseille, de nouvelles restrictions seront-elles mises en place à Paris, où le nouveau coronavirus continue de circuler activement ? Le porte-parole du gouvernement n'exclut pas cette option. "Éventuellement la fermeture des bars et restaurants à 23 heures, et plus probablement le port du masque obligatoire partout dans les rues et les lieux publics", explique la journaliste de France Télévisions Valérie Astruc.

(FRANCE 3)

22h43 : À partir de 23 heures ce soir, les bars, restaurants et commerces alimentaires seront fermés de 23 heures à 6 heures dans les Bouches-du-Rhône. Et à Marseille, le port du masque en extérieur devient obligatoire dans l'ensemble de la ville. Une nouvelle qui est loin de faire l'unanimité, comme vous le raconte notre reportage.

Un passant porte un masque sur le visage, le long de la plage de la Pointe rouge, le 27 juillet 2020 à Marseille (Bouches-du-Rhône).


(CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)

22h38 : 22h30 passées, l'heure de vous proposer un "best-of" de nos contenus du jour :

Notre article récapitulant les annonces de Jean Castex aujourd'hui, du plan de relance à la question de la gratuité des masques.


#CORONAVIRUS Notre article revenant sur les principales annonces du ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, lors de sa traditionnelle conférence de presse de rentrée.

#NAVALNY Notre article revenant sur l'empoisonnement dont a été victime l'opposant au Kremlin Alexeï Navalny, selon ses proches et les médecins le soignant à Berlin.

22h21 : Bonsoir @arcenciel, toute personne entrant en Belgique et souhaitant y rester plus de deux jours doit remplir un formulaire d'identification (Passenger Locator Form). Si vous venez des territoires français suivants, vous devrez obligatoirement observer une quatorzaine et vous faire tester : Paris, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne, la Sarthe, l'Hérault, les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône et la Guyane française.

22h20 : Bonjour, que doit on faire pour aller en Belgique maintenant ?

22h12 : Le ministre de la Santé, Olivier Véran, se rendra à Marseille demain après-midi, indique ce soir la préfecture des Bouches-du-Rhône dans un communiqué. Il y visitera la cellule de crise de l'agence régionale de santé (ARS) ainsi qu'un centre de test Covid. Ce déplacement interviendra deux jours après la décision, par la préfecture, de rendre le port du masque obligatoire en extérieur dans toute la ville de Marseille, et de fermer bars, restaurants et commerces alimentaires entre 23h et 6h.

20h30 : Après une brève confusion dans les chiffres (toutes mes excuses à nos lecteurs), récapitulons les données de Santé publique France ce soir :

Le nombre de nouveaux cas quotidiens d'infection au Covid-19 – 5 429 cas ces dernières 24 heures, selon Santé publique France – est en augmentation de 64% par rapport à hier, où 3 304 nouveaux cas avaient été enregistrés. Il s'agit du chiffre quotidien le plus élevé depuis que des tests sont effectués à grande échelle.

20h18 : 20h10, faisons un nouveau point sur l'actualité de ce mercredi 26 août :

La France a enregistré 5 429 nouveaux cas d'infection au Covid-19 en 24 heures, annonce Santé publique France. Il s'agit du chiffre quotidien le plus élevé depuis mi-avril. Suivez notre direct.

#CORONAVIRUS Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a tenu cet après-midi sa traditionnelle conférence de presse de rentrée. Port du masque, prime de 450 euros pour les directeurs d'école, réformes... Voici ce qu'il faut en retenir.

Le ministère belge des Affaires étrangères a ajouté Paris à sa liste des destinations européennes qui ne sont plus autorisées, à moins de se soumettre au retour à un dépistage du Covid-19 voire à une période d'isolement.


#FOOT L'OL et le PSG s'affrontent ce soir en demi-finale de la Ligue des champions féminine à Bilbao. L'équipe française qui l'emportera rejoindra les Allemandes de Wolfsburg en finale. Suivez cette rencontre avec francetv sport.

20h17 : Le nombre de nouveaux cas quotidiens de contamination (5 429 cas ces dernières 24 heures) est en augmentation par rapport à hier, où 3 304 nouveaux cas avaient été recensés. Ce soir, les données concernant les hospitalisations et décès n'ont pas pu être mises à jour du fait d'un problème technique.

20h07 : La France a recensé 5 429 nouveaux cas d'infection au Covid-19 en 24 heures, annonce Santé publique France. Il s'agit du chiffre quotidien le plus élevé depuis mi-avril.

19h52 : @voyageur : les sanctions prévues par les autorités allemandes en cas de non-respect de ces mesures sont lourdes : si elles découvrent par exemple une fausse déclaration sur une fiche de débarquement, l'amende s'élève à 25 000 euros. La sanction peut aussi être de deux ans d'emprisonnement en cas de non-respect de l'isolement dans l'attente des résultats de son test.

19h50 : Bonjour @voyageur, depuis lundi, l'Ile-de-France (ainsi que la région Paca) est considérée par les autorités allemandes comme "zone à risque" en terme de circulation du virus. Si vous arrivez d'Ile-de-France en Allemagne, vous devrez remplir une "fiche de débarquement", mais aussi vous signaler auprès des autorités sanitaires locales. Il vous faudra aussi passer un test dans les 72 heures suivant votre arrivée, et vous isoler dans l'attente des résultats. Le Quai d'Orsay vous explique ces mesures ici.

19h47 : Est-ce qu'un francilien peut se rendre en Allemagne?

19h24 : Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a tenu sa traditionnelle conférence de presse de rentrée cet après-midi. Port du masque obligatoire pour les adultes et les élèves dès la 6e, réformes, prime pour les directrices et directeurs d'école... Voici ce qu'il faut retenir de son discours.

Jean-Michel Blanquer lors de sa conférence de presse de rentrée, le 26 août 2020 au ministère de l\'Education nationale. 


(ALAIN JOCARD / AFP)

19h03 : À Saint-Pétersbourg (Russie), pas moins de 30 bébés nés de mères porteuses ne peuvent retrouver leurs parents étrangers du fait de la fermeture des frontières liées à l'épidémie de Covid-19. Depuis le mois de mars, les frontières sont en effet fermées à la plupart des étrangers dans le pays. Plus d'informations dans notre article.

 Un bébé dans une unité pour enfants d\'un établissement médical temporaire créé pour les patients Covid-19 à l\'hôpital Filatov de Moscou, en Russie, le 9 juin 2020.

(VLADIMIR ASTAPKOVICH / SPUTNIK)

18h52 : Bonjour @Cococorona, je comptais justement vous en parler : une joueuse du PSG a été testée positive au Covid-19, et ne participera donc pas à la demi-finale de la Ligue des champions féminine contre l'OL, ce soir à Bilbao. Elle ne présente toutefois aucun symptôme, a précisé le club à l'AFP. Aucun report de ce match n'a été évoqué après cette annonce. Nos collègues de francetvsport vous en disent plus ici.

18h54 : Bonjour @Aagb, oui, le port du masque va être de nouveau obligatoire en permanence dans les salles de cinéma, mais le respect de la distanciation entre les spectateurs n'aura plus à être observé en dehors des zones rouges où le virus circule activement.

18h44 : Bonjour, l’annonce du PM sur le port du masque obligatoire dans les lieux culturels fermés concerne-t-elle aussi les cinémas ?

18h49 : Près de six mois après le début du confinement en France, certains n'en sont pas encore vraiment sortis. C'est le cas au sein de l'Ehpad de Gonfreville-l'Orcher (Seine-Maritime), où les visites en chambre restent interdites. Les contacts entre les résidents et leurs proches sont limités au hall de l'établissement. Plus d'informations avec France 3 Normandie.

18h32 : Pour mieux lutter contre l'épidémie de Covid-19, la ville de Lille va de nouveau distribuer deux masques lavables et réutilisables à chaque foyer, entre les 7 et 21 septembre. "Les masques représentent en effet un coût financier qui pose problème à certains d'entre nous", a défendu la maire de la ville, Martine Aubry, dans un communiqué. De tels masques avaient déjà été distribués en mai.

18h19 : L'aéroport de Gatwick, à Londres, annonce la suppression de 600 emplois, soit près d'un quart de ses effectifs, du fait de la chute du trafic aérien liée à la pandémie de Covid-19. L'aéroport ne tourne qu'à 20% de ses capacités, et compte encore 75% de ses effectifs en chômage partiel.

18h14 : À Bordeaux, le port obligatoire du masque en extérieur sera étendu au "centre-ville" dès lundi, annonce la mairie. Les modalités de cette nouvelle obligation seront dévoilées vendredi lors d'une conférence de presse du maire. Jusqu'à présent, seules deux grandes rues commerçantes du centre (la rue Sainte-Catherine et de La Porte Dijeaux) étaient concernées par cette obligation.

18h06 : Il est 18 heures et voici les principales informations de l'après-midi.

Le ministère belge des Affaires étrangères a ajouté Paris à sa liste des destinations européennes qui ne sont plus autorisées, à moins de se soumettre au retour à un dépistage du Covid-19 voire à une période d'isolement.


Les directeurs d'école bénéficieront d'une indemnité exceptionnelle de 450 euros d'ici à la fin de l'année, annonce le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer. Le ministre promet aussi une "revalorisation" du salaire des enseignants.

L'activité partielle "demeurera ouverte dans les conditions actuelles au moins jusqu'au 1er novembre et au-delà pendant deux ans pour toutes les entreprises couvertes par un accord sur l'activité partielle longue durée", a annoncé le Premier ministre Jean Castex à l'université d'été du Medef.


Au moins neuf dauphins se sont échoués sur les côtes de l'île Maurice, où ils sont morts, a constaté un journaliste de l'AFP, ce qui a soulevé des questions sur un lien éventuel avec la marée noire qui a frappé la même région au début août.


17h47 : La Russie a lancé une nouvelle phase d'essais cliniques de son vaccin contre le Covid-19, baptisé Spoutnik V, qui portera sur plus de 40 000 personnes à Moscou, a annoncé hier le Fonds russe d'investissement direct.

17h29 : La Roumanie, le Danemark, une grande partie de l'Espagne et trois départements français (Bouches-du-Rhône, Guyane, Mayotte) étaient déjà classés en "zone rouge". Y ont été ajoutés Paris, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne, la Sarthe, l'Hérault et les Alpes-Maritimes, selon le site du ministère.

17h28 : Le ministère belge des Affaires étrangères a ajouté Paris à sa liste des destinations européennes qui ne sont plus autorisées, à moins de se soumettre au retour à un dépistage du Covid-19 voire à une période d'isolement.

17h26 : Concernant le sport, le protocole sanitaire autorise les pratiques sportives, mais les établissements doivent mettre en place des solutions au cas par cas, notamment en désinfectant le matériel après chaque utilisation.

17h25 : A-t-on des précisions sur la reprise des cours d'EPS (protocole piscine, gymnase...) ?

17h25 : Masque obligatoire à partir du collège, et les cours d'EPS dans tout ça ?

17h16 : "Ce que j'appelle de mes voeux, c'est le retour de tout le monde, élèves et professeurs. Il est largement temps que l'école de la République fonctionne comme elle doit fonctionner au service des Français", a déclaré Jean-Michel Blanquer.

17h14 : Bonjour à tous les trois. Concernant les professeurs vulnérables, le ministre de l'Enseignement national a rappelé le droit existant. Selon lui, c'est "sur la base d'un certificat médical attestant du fait qu'on relève de telle ou telle catégorie considérée comme vulnérable que l'on peut tout simplement avoir une absence autorisée".

Jean-Michel Blanquer a néanmoins prévenu que "cette vulnérabilité ne doit pas être conçue dans un sens trop large". "Certaines personnes peuvent se trouver dans des situations intermédiaires sous l'angle de la vulnérabilité", a-t-il expliqué en assurant que des matériels de protection renforcée seraient mis à disposition de ces dernières.

17h13 : Bonjour. Je suis professeur et personne à risque. Je fais cours à des classes de 35 élèves et pour les travaux pratiques, je suis obligée de m’approcher très près des élèves et de toucher des objets qu’ils utilisent également. Y a-t-il quelque chose de prévu pour les personnes vulnérables ?

17h12 : Quelle situation pour les personnes vulnérables ? Quel équilibre ?

17h11 : Bonjour. Qu'est il prévu pour les enseignants fragiles à risque ?

17h09 : Bonjour @Thomas. Concernant les cantines, le ministre de l'Education a indiqué, le 23 août dans un entretien au JDD, qu'il faudrait respecter un mètre de distance entre chaque enfant, notamment via l'utilisation de nouvelles salles, en déjeunant dans les classes ou à l'extérieur.

Dans le cas où aucune de ces options ne serait possible, les élèves seraient obligés de déjeuner sans distanciation mais les établissements devront alors limiter le brassage. Les élèves d'une même classe pourraient alors être tenus de déjeuner ensemble dans une partie du réfectoire sur un créneau horaire précis.

17h02 : Les enfants pourront-ils déjeuner à la cantine scolaire à la rentrée ?

16h56 : Retrouvez l'intégralité de la conférence de presse de Jean-Michel Blanquer.





16h55 : Très bonne question ! Le replay intégral de l'intervention de Jean-Michel Blanquer sera disponible dans une poignée de secondes dans ce live.

17h56 : Bonjour, savez-vous où il est possible de visionner l’intégralité de l’intervention de Blanquer ?

16h47 : Bonjour . Selon le protocole sanitaire mis en ligne, c'est bien le ministère de l'Education nationale qui fournira aux professeurs des masques dits "grand public", "à raison de deux pour chaque jour de présence dans l'établissement". Le ministère précise par ailleurs qu'il "appartient à chaque employeur, et notamment aux collectivités territoriales, de fournir en masques ses personnels en contact direct avec les élèves ainsi que les personnels d’entretien et de restauration".

17h03 : Qui va fournir les masques aux adultes (profs notamment) ?

16h41 : Bonjour @Reunionnais inquiet. Le ministre n'a pas fait précisément référence à la situation de La Réunion, qui est effectivement préoccupante. Il s'est borné à indiquer que, "s'il y avait une reprise très active dans certains endroits, nous déclencherions d'autres mesures préparées mais qui ne sont pas encore publiées, car elles ne sont pas nécessaires pour la rentrée de septembre."

16h41 : Bonjour FI, le ministre a-t-il fait référence à l'augmentation des cas suite à la rentrée scolaire à la Réunion qui risque d'arriver également en métropole ? Et quelles mesures prendre le cas échéant ? Merci pour votre travail

16h25 : Bonjour @clarté-partielle. Le ministre de l'Education s'est voulu clair en décidant de rendre le masque obligatoire à tous les adultes à l'école, sans exception, a-t-il expliqué cet après-midi. "En juillet-août, nous avions envisagé quelques éventuelles exceptions, je pense aux professeurs de maternelle, à certaines situations pédagogiques à une certaine distance. Nous avons préféré ne pas maintenir ces exceptions, de façon à ce que la règle soit totalement claire, simple, et pour qu'il n'y ait pas de casuistique", a-t-il justifié.

16h25 : Crèches, écoles maternelles, primaires, entreprises : masques ou pas masques? C'est très loin d'être clair, et ce n'est pas du tout rassurant...