DIRECT. Coronavirus : quelque 4 200 nouveaux cas d'infection enregistrés en France en 24 heures

Ce chiffre est en retrait par rapport aux trois jours précédents, où les nouveaux cas s'étaient élevés entre 7 000 et près de 9 000.

Des passants masqués, sur les Champs-Elysées, à Paris, le 3 septembre 2020.
Des passants masqués, sur les Champs-Elysées, à Paris, le 3 septembre 2020. (MAXPPP)
Ce qu'il faut savoir

La direction générale de la santé (DGS) a annoncé, lundi 7 septembre, avoir comptabilisé 4 203 nouveaux cas de Covid-19 au cours des dernières 24 heures. Ce chiffre est en retrait par rapport aux trois jours précédents, où les nouveaux cas s'étaient élevés entre 7 000 et près de 9 000. Mais le taux de positivité, lui, continue d'augmenter. Suivez notre direct.

Taux de positivité en hausse. Selon la DGS, le taux de positivité (part des cas positifs au sein de l'ensemble des personnes testées sur 7 jours) continue d'augmenter : il a atteint 5,1% lundi, contre 4,9% dimanche. Par ailleurs, 58 nouveaux foyers de contamination ont été détectés, un chiffre stable par rapport à dimanche.

 Le masque porté dans les transports par 95% des voyageurs. C'est ce qu'a déclaré Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports, lundi sur franceinfo. "A 95%, dès le 11 mai, les Français l'ont porté. Et ça ne s'est pas tari depuis. Pendant les grandes vacances. Il y a eu 20 millions de voyageurs sur les trains longue distance, les TGV. Et je crois que nous avons su créer un environnement contrôlé sur le plan sanitaire", a-t-il affirmé. Une minorité de Français restent pourtant réticents à porter le masque dans les transports. Entre le 11 mai et le 12 juin, 14 000 PV ont été dressés et 12 000 reconduites hors des systèmes de transport pour des gens qui refusaient de porter le masque, a-t-il indiqué sans communiquer de chiffres plus récents.

Le port du masque est "justifié"Le Conseil d'Etat entérine en grande partie des arrêtés imposant le port du masque généralisé à Strasbourg et Lyon. Le juge des référés, saisi par le ministre de la Santé, estime ainsi qu'il est "justifié que le port du masque soit imposé dans des périmètres suffisamment larges pour englober de façon cohérente les zones à risque", tout en demandant au préfet du Bas-Rhin de limiter cette obligation dans certaines communes moins denses.

Sept départements supplémentaires en zone rouge. La Corse-du-Sud, de la Haute-Corse, de la Côte-d'Or, du Nord, du Bas-Rhin, de la Seine-Maritime et de La Réunion ont été classés en zone de circulation active du virus. Dans ces zones, les préfets pourront désormais "limiter ou interdire certains rassemblements, des déplacements ou encore les horaires d’ouverture des bars et des restaurants".

En Inde, plus de 4 millions de personnes infectées. L'Inde est devenue le deuxième pays au monde comptant le plus de cas de Covid-19, après les Etats-Unis, son bilan ayant dépassé celui du Brésil, selon des chiffres compilés par l'AFP à partir de données officielles. On y dénombre 4,2 millions d'infections depuis le début de la pandémie, selon le ministère indien de la Santé, contre 4,12 millions au Brésil et 6,25 millions aux Etats-Unis.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

23h53 : Dois-je être dépisté immédiatement si j’ai été en contact avec un cas de Covid-19 ? Pourquoi ne pratique-t-on pas de tests salivaires ? Alors que les files d'attente s'allongent devant les laboratoires pour effectuer des tests de dépistage, dits PCR, vous avez certainement de nombreuses questions sur le fonctionnement de ces tests, leur fiabilité ou encore sur les modalités d'accès au dépistage. Adressez-nous vos interrogations via le formulaire dans cet article. Nous y répondrons prochainement.

23h50 : "Tant que les gens demandent des tests, on leur en donne. Ce n'est pas une stratégie, c'est la loi de l'offre et de la demande. On donne des tests à qui en veut." Martin Blachier, médecin épidémiologiste et spécialiste en santé publique, est revenu pour franceinfo sur la politique de dépistage en France. Voici son interview.

L\'épidémiologiste Martin Blachier lors d\'une interview dans un reportage de France 2, diffusé le 19 mai 2020.


(FRANCE 2)

23h42 : @Maman : nous avons récemment contacté la direction générale de la santé à ce sujet, afin de savoir si les enfants présentant des symptômes devaient être testés. "Il est recommandé de faire tester son enfant en cas de persistance des symptômes au-delà de trois jours, en cas de gravité ou en cas de contacts à risque avec une personne contaminée", nous a-t-elle expliqué.

23h39 : Bonsoir @Maman, dans le protocole sanitaire des établissements scolaires, le ministère de l'Education nationale demande aux parents de "ne pas mettre leurs enfants à l’école", si ces derniers ont plus de 38 °C de fièvre, "ou en cas d’apparition de symptômes évoquant la Covid-19 chez l’élève ou dans sa famille".

23h02 : @#Bérénice9229 : vous devez faire un test "immédiatement" dans les deux cas de figure suivants, selon le ministère de la Santé : si vous vivez avec cette personne, ou si vous présentez vous-même des symptômes. L'isolement est bien sûr nécessaire dans l'attente de vos résultats.

23h01 : Bonsoir @#Bérénice9229, oui, il est nécessaire de faire un test, mais pas forcément tout de suite. Si vous ne vivez pas avec cette personne testée positive et que vous ne présentez pas de symptômes, le ministère de la Santé vous recommande de vous faire tester sept jours après votre dernier contact avec elle. "Inutile de le faire avant, car s'il est réalisé trop tôt, il peut être négatif", rappelle le ministère.

23h00 : Bonsoir, combien de temps après avoir été en contact avec un cas positif est-il raisonnable de faire le test PCR, s'il vous plaît ? Est-ce nécessaire si l'on portait un masque ? Merci !

22h53 : Invitée de BFMTV ce soir, la ministre du Travail, Elisabeth Borne, s'est exprimée au sujet d'une possible réduction de la période d'isolement de 14 jours, suggérée hier par le ministre de la Santé, Olivier Véran. "Si les autorités sanitaires confirment qu'on peut raccourcir ce délai, évidemment on le fera", a-t-elle indiqué.

22h47 : Le dispositif est inédit dans le département. En Haute-Loire, un supermarché a mis en place un portique de désinfection pour lutter contre la propagation du coronavirus. Qu'en pensent les clients ? Explications de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes.

En Haute-Loire, un portique de désinfection a été installé dans un supermarché, une mesure qui ne fait pas l'unanimité chez les clients.

(ELODIE MONNIER / FRANCE TELEVISIONS)

22h40 : 22h35, voici un petit best-of de nos contenus du jour sur franceinfo :

#PROCES_ATTENTATS Le récit de la quatrième journée du procès des attentats de janvier 2015, par nos journalistes Catherine Fournier et Violaine Jaussent.

Cet article de notre journaliste Brice Le Borgne, vous racontant comment la spéculation sur les marchés financiers s'est particulièrement bien portée pendant la crise sanitaire.


Notre article faisant le point sur la possible réduction de la durée de la quarantaine, évoquée par le ministre de la Santé Olivier Véran.

22h07 : Sur cette question de fermeture d'écoles du fait de cas d'infection au Covid-19, le gouvernement "travaille sur un congé parental" dans ce cas, a annoncé ce soir le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, sur BFMTV. Ce nouveau dispositif devrait être annoncé dans les jours prochains, a-t-il ajouté. Plus d'informations dans notre article.

Le ministre de l\'Education Jean-Michel Blanquer dans une salle de classe de Sèvres (Hauts-de-Seine), le 4 septembre 2020.


(ARTHUR NICHOLAS ORCHARD / HANS LUCAS / AFP)

22h02 : Alors que 28 établissements scolaires sont fermés du fait de cas de Covid-19, comment s'organisent les parents dont les enfants sont renvoyés chez eux ? Explications et reportage de France 2 :

(FRANCE 2)

21h56 : Bonsoir , le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, s'est justement exprimé à ce sujet ce soir sur BFMTV. "Vous avez 28 écoles ou établissements qui sont fermés ce soir (...) et vous avez 262 classes" également fermées après des cas d'infection au Covid-19, a-t-il indiqué.

21h56 : Bonsoir. Moins d'une semaine après la rentrée. Combien d'établissements scolaires sont touchés par le covid ? Combien sont fermés ? Je ne trouve pas de nouvelles statistiques. Merci

21h52 : Dans la métropole lilloise, l'Agence régionale de santé (ARS) a décidé de fermer deux lycées, La Salle à Lille et le Collège de Marcq, à Marcq-en-Baroeul, du fait d'une hausse du nombre de cas d'infection au Covid-19 depuis la rentrée. France 3 Hauts-de-France vous en dit plus ici.

Image d'illustration


(MARTIN BUREAU / AFP)

21h47 : Un conseil de défense aura lieu vendredi à l'Elysée, indique sur Twitter Jean-Jérôme Bertolus, chef du service politique de franceinfo. De nouvelles mesures sanitaires pourraient être prises dans le cadre de ce conseil, ajoute-t-il.

21h22 : "Il n'y a pas d'escalade. Cela augmente de façon linéaire et il n'y a pas de tension pour l'instant." Le professeur Jean-Michel Constantin, anesthésiste-réanimateur à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, s'est exprimé sur franceinfo au sujet de la situation dans son établissement, à Paris. Retrouvez son interview ici.

Un personnel soignant enfile une blouse jetable dans un service de réanimation de l\'hôpital de la Croix-Rousse à Lyon.


(MAXPPP)

21h02 : Nous vous l'annoncions un peu plus tôt dans la soirée : Kylian Mbappé a été testé positif au Covid-19 aujourd'hui, et sera donc forfait pour la rencontre entre la France et la Croatie demain. "Il a été placé à l'écart du groupe après la réception des résultats, à l'issue de l'entraînement, avant de regagner son domicile dans la soirée", a indiqué la Fédération française de football (FFF). Plus d'informations avec francetv sport.

Mbappé premier buteur

20h30 : Kylian Mbappé a participé à l'entraînement de veille de match ce soir, avant d'apprendre les résultats de son test passé ce matin. Il est le septième joueur du PSG a être testé positif au Covid-19, après, entre autres, Neymar.

20h45 : L'attaquant des Bleus et du PSG Kylian Mbappé a été testé positif au Covid-19. Il sera donc forfait pour le match France-Croatie demain, annonce ce soir l'encadrement de l'équipe de France. #FOOT

20h15 : Bonsoir @Mimo41, d'après le point épidémiologique publié jeudi par Santé publique France, un peu plus de la moitié (50,5%) des cas testés positifs sur une semaine étaient asymptomatiques. Une proportion "stable" par rapport à la semaine précédente, précise l'agence.

20h14 : Parmi les cas positifs, combien sont asymptomatiques ? Des statistiques sont-elles faites à ce sujet ? Cela permettrait d’y voir plus clair. Merci de répondre.

20h06 : 20 heures, faisons un nouveau point sur l'actualité de ce lundi 7 septembre :

La France a recensé 4 203 nouveaux cas d'infection au Covid-19 au cours des dernières 24 heures, annonce la direction générale de la santé (DGS). Suivez notre direct.

#CHEVAUX_MUTILES Au total, 153 enquêtes ont été ouvertes en France, dont une trentaine pour "des faits particulièrement graves" après des mutilations d'équidés dans le pays, a annoncé ce soir le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, en visite dans l'Oise.

Au quatrième jour du procès des attentats de janvier 2015, la cour d'assises s'est plongée aujourd'hui dans le déroulement et l'horreur de la tuerie de Charlie Hebdo. Une séquence insoutenable pour des parties civiles. Récit.


L'opposant russe, Alexeï Navalny, est sorti du coma artificiel, a annoncé l'hôpital berlinois où il est soigné. Le ministère des Affaires étrangères britannique a convoqué à ce sujet l'ambassadeur de Russie au Royaume-Uni.

20h09 : En 24 heures, 448 personnes sont entrées à l'hôpital pour une infection au Covid-19, une donnée en hausse par rapport à hier. Au total, 4 907 personnes sont actuellement hospitalisées pour une infection au coronavirus. 83 personnes sont entrées en réanimation entre hier et aujourd'hui, sur un total de 537 malades du Covid-19 dans ces services.

19h49 : La direction générale de la santé précise ce soir que 58 nouveaux foyers de contamination ont été détectés sur le territoire, une donnée stable par rapport à hier. Le taux de positivité continue néanmoins d'augmenter, atteignant 5,1% ce soir contre 4,9% hier.

19h52 : Vingt-cinq nouveaux décès liés au Covid-19 ont été enregistrés dans les hôpitaux ces dernières 24 heures, portant le total à 20 250. Dans les Ehpad et autres établissements sociaux et médico-sociaux, le dernier bilan, datant de mercredi dernier, est de 10 476. Le nombre total de décès liés à l'épidémie s'élève à 30 726 personnes.

19h51 : Lundi dernier, 3 082 nouveaux cas avaient été recensés en 24 heures, contre 4 203 aujourd'hui. Ces trois derniers jours, le nombre de nouveaux cas s'était élevé entre 7 000 et 9 000. Ce recul est souvent observé le lundi, du fait entre autres de la fermeture de laboratoires le dimanche.

19h50 : La France a recensé 4 203 nouveaux cas d'infection au Covid-19 au cours des dernières 24 heures, annonce la direction générale de la santé (DGS).

18h59 : Fonctionnement et fiabilité, modalités d'accès et délais...Vous êtes nombreux à vous interroger sur les tests de dépistage au Covid-19. Posez-nous vos questions à travers ce formulaire, nous répondrons à autant d'interrogations que possible dans un article.

Un test de dépistage PCR, réalisé dans un laboratoire installé en face de la Mairie de Paris, le 31 août 2020.


(JULIEN MATTIA / ANADOLU AGENCY / AFP)

19h08 : Bonsoir @Cath, la Chine continentale a recensé, entre hier et aujourd'hui, 12 nouveaux cas d'infection au Covid-19. Il s'agit, d'après les autorités sanitaires chinoises, uniquement de personnes venues de l'étranger. Aucun décès lié au Covid-19 n'a été recensé ces dernières 24 heures. Au total, la Chine a enregistré officiellement 85 134 cas de contamination, et 4 634 morts.

19h08 : Et que sait-on de la situation en Chine par rapport à l'évolution actuelle de l'épidémie ? Y a-t-il des données à ce sujet ?

18h42 : Depuis le début de la pandémie de Covid-19, l'Espagne, pays parmi les plus touchés au monde, a enregistré au total 525 549 cas, soit un nombre de cas rapporté à sa population environ deux fois plus important qu'en France ou en Italie.

18h30 : L'Espagne a dépassé aujourd'hui la barre des 500 000 cas confirmés d'infection au Covid-19, selon un dernier bilan du ministère de la Santé.

18h05 : A 18 heures, voici un nouveau point :

Un homme a été arrêté dans le Haut-Rhin et placé en garde à vue, indiquent à franceinfo des sources proches de l'enquête. Les enquêteurs veulent surtout lever le doute sur cet individu.

L'opposant russe Alexeï Navalny est sorti du coma artificiel, annonce l'hôpital berlinois où il est soigné.


A Roland-Garros, la jauge va être réduite de 20 000 à 11 500 spectateurs maximum par jour, annonce la Fédération française de tennis.

Au procès des attentats de janvier 2015, le tribunal s'est plongé aujourd'hui dans le déroulement de la tuerie dans les locaux de Charlie Hebdo. Ce matin, des images de l'attaque ont été diffusées, suscitant l'émotion des parties civiles, dont certaines ont quitté la salle.

Le Conseil d'Etat a entériné en grande partie hier des arrêtés préfectoraux imposant le port du masque généralisé à Strasbourg, 12 autres villes du Bas-Rhin, ainsi qu'à Lyon et Villeurbanne, selon des ordonnances transmises à la presse. Suivez notre direct.

17h56 : Bonjour @Juju. C'est effectivement un changement des règles. La RATP a décidé fin août d'abandonner la règle d'un siège sur deux dans les transports du réseau parisien. La mesure avait été prise pour favoriser la distanciation sociale, mais elle s'est avéré difficile à mettre en place, notamment aux heures de pointe.

18h01 : Bonjour et merci pour votre travail. Une question sur les transports en commun en Ile-de-France : il me semble ne plus voir d'autocollants sur les sièges obligeant les passagers des rer/métro à laisser un siège vide sur deux. S'agit-il d'un changement dans les consignes ou bien les autocollants se sont juste décollés ?

17h41 : Concernant la possible réduction de la durée de la quarantaine, qui est actuellement de 14 jours, les avis des scientifiques divergent. "On ne peut pas prétendre au risque zéro, mais la mesure serait mieux acceptée socialement", explique l'épidémiologiste Antoine Flahaut. "Sept jours, ce ne serait pas prudent", estime à l'inverse William Dab, ancien directeur général de la santé. On fait le point dans cet article.

17h33 : Bonjour @Honte. Dans une interview à BFMTV, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a effectivement annoncé vouloir réduire la durée de la quarantaine, qui est actuellement de 14 jours pour les malades et leurs cas contacts. Mais le ministre a précisé qu'il avait demandé un avis scientifique à ce sujet, avant de s'engager dans cette voie.

17h38 : La France va-t-elle vraiment devenir le seul pays au monde à réduire la quatorzaine d'isolement à 7 jours, alors qu'elle est maintenant un des pays les plus durement touchés ?

16h52 : Des millions de Philippins ont perdu leur emploi et ont ressenti la faim à cause de la pandémie de Covid-19. Pour s’entraider, le troc se développe.

16h27 : Bonjour @jacou04. J'imagine que vous vous posez la question après la décision du Conseil d'Etat d'entériner en grande partie des arrêtés imposant le port du masque. Pour devenir membre du Conseil d'État, il existe une voie royale : l'Ecole nationale d'administration (ENA). Chaque année, 4 à 6 postes d'auditeurs sont proposés aux meilleurs élèves issus de cette école. Vous pouvez aussi, plus rarement, être nommé au "tour extérieur" par décret du président de la République ou par décret en Conseil des ministres.

16h34 : Bonjour franceinfo. Une petite question : qui nomme les membres du conseil d'État ? Merci

16h30 : Une évolution exponentielle. Le nombre de personnes infectées par le coronavirus dans la bande de Gaza a été multiplié par dix en près de deux semaines, dépassant les 1 000 cas, d'après le décompte publié par l'Autorité palestinienne. Huit personnes sont mortes à ce jour.

16h03 : Deux compagnies pharmaceutiques chinoises ont exposé pour la première fois lors d'une foire commerciale à Pékin leurs candidats-vaccins contre le Covid-19. Les doses produites par les entreprises Sinovac Biotech et Sinopharm font partie de certains des projets les plus avancés dans le monde, et suscitent beaucoup d'attentes en Chine.

15h29 : Voici les articles qui vous intéressent sur notre site en ce milieu de journée :

A Marseille, un professeur s'inquiète de la situation. "Ce qui nous fait peur", c'est l'"augmentation exponentielle des cas graves qui arrivent dans nos unités", explique à franceinfo Lionel Velly du CHU La Timone.

Brice Le Borgne vous explique comment, sur les marchés financiers, le Covid-19 s'est transformé en fièvre des bonnes affaires.

Une enquête de la Fondation Jean-Jaurès esquisse le profil des antimasques français. Ils sont défiants envers les institutions et sensibles aux théories conspirationnistes, selon l'auteur de l'étude.

14h37 : Le coronavirus, "c'est une sorte d'Alien, le retour", estime le préfet du Nord sur France Bleu Nord. Il en appelle à la responsabilité de chacun, et notamment des jeunes.

14h16 : Bonjour @Paul. Nous mettons tous les jours les chiffres à jours dans ce tableau de bord. Vous y trouverez également le facteur de reproduction par région, le taux d'incidence par département ou encore la répartition des cas par classes d'âge.


14h17 : Où peut-on trouver les chiffres de la Covid-19 à jour ?