Covid-19 : silence dans le métro, distance de deux mètres, masques de meilleure qualité... Les nouvelles recommandations pour lutter contre les variants

Du gouvernement à l'Académie de médecine, plusieurs organismes ont émis de nouvelles recommandations pour lutter contre la propagation des variants du coronavirus, plus contagieux.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des voyageurs de la ligne 13 du métro parisien, le 4 novembre 2020. (MARTIN BUREAU / AFP)

Des gestes barrières 2.0. Alors que les variants du coronavirus font craindre une reprise accélérée de la pandémie de Covid-19, le gouvernement et différentes organisations médicales ont élaboré de nouvelles recommandations pour lutter contre ces versions plus contagieuses.

>> Covid-19 : les dernières informations sur l'épidémie dans notre Direct

Franceinfo fait le point.

Utiliser des masques de meilleure qualité

Depuis le 21 janvier, le gouvernement demande aux Français de ne plus utiliser de masques faits maison, jugés insuffisamment filtrants, dans la lignée des recommandations du Haut Conseil de la santé publique. Dans un avis dont le contenu a été dévoilé lundi 18 janvier, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) recommandait en effet l'utilisation de modèles chirurgicaux ou en tissu de catégorie 1.

Ce changement, décidé également en Allemagne ou en Autriche, ne fait cependant pas l'unanimité. Pour l'Organisation mondiale de la santé comme pour l'Académie de médecine, ces masques sont toujours aussi efficaces. La première souligne le fait que "nous n'avons aucune indication suggérant que le mode de transmission aurait changé". La seconde estime que cette décision "manque de preuve scientifique" et  qu'"un tel changement des recommandations concernant une pratique avec laquelle l'ensemble de la population avait réussi à se familiariser risque de susciter de l'incompréhension et de raviver les doutes sur le bien-fondé des préconisations officielles".

Respecter deux mètres de distanciation sociale

D'un à deux mètres. Dans l'espace privé, il faudra désormais s'éloigner d'au moins deux mètres pour se parler sans masque. Sinon, si l'une des deux personnes a le Covid, l'autre sera considérée comme cas contact. La mesure est préconisée par le Haut Conseil de santé publique pour lutter contre les variants du Covid-19.

Se taire dans les transports

L'Académie nationale de médecine a recommandé vendredi d'éviter de parler et de téléphoner dans les transports en commun, même masqué. Une consigne originale, justifiée par le fait que la distanciation physique est très compliquée à respecter dans cet espace.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.