Covid-19 : le port du masque à l'intérieur divise

Publié
Port du masque : une question qui divise
Article rédigé par
F.Prabonnaud, M.Petitjean, H.Pozzo - France 2
France Télévisions

La septième vague de Covid-19 touche actuellement la France. De nouveaux variants se transmettent, et beaucoup portent de nouveau le masque en intérieur. Une question qui divise.

La pandémie de Covid-19 est toujours d’actualité. Vendredi 24 juin, lors des dernières 24 heures, 79 000 nouveaux cas ont été recensés. Face à cette recrudescence, chacun choisit ou non d’appliquer à nouveau les gestes barrières. Le port du masque divise, et certains confient ne plus le porter depuis que ce n’est plus obligatoire, quand d’autres ont fait le choix de conserver cette habitude. "Quelquefois, quand il y a vraiment beaucoup de monde", indique une femme interrogée sur la fréquence d'utilisation du masque. Les spécialistes sont eux unanimes et encouragent les usagers à porter le masque, ce qui diminue les risques d’avoir des formes graves du Covid-19.

Les transports à l’épreuve du masque

Dans le métro, les avis sont partagés, mais certains font le choix de mettre le masque comme cet homme : "La reprise de l’épidémie est là et en fait là, je vais prendre les transports en commun donc je me protège." Décidément, la question divise, y compris chez les taxis. Quelques-uns souhaitent à nouveau le port du masque dans leur voiture, tandis que d’autres s’y opposent fermement. La ministre de la Santé ne veut pas d’une nouvelle obligation du port du masque.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.