Covid-19 : le gouvernement demande une distanciation physique de deux mètres

En plus des nouvelles règlementations aux frontières, la distanciation sociale à respecter pourrait être étendue à deux mètres, a annoncé Olivier Véran, jeudi 21 janvier. Un moyen de lutter contre les variants du Covid-19, plus contagieux.

France 2

Faut-il augmenter la distanciation physique entre deux personnes qui ne portent pas de masques ? C’est en tout cas ce que souhaite le gouvernement.  “Sur la question de la distance de deux mètres lorsqu’on ne porte pas de masque : c’est une question qui a été soulevée par le Haut conseil, pour lequel nous avons sollicité des autorités sanitaires en complément“, a indiqué le ministre de la Santé Olivier Véran, jeudi 21 janvier. Le Haut conseil de santé publique devrait bientôt publier son avis.

Pourquoi augmenter l'éloignement ?

Avec un variant anglais 50 à 70% plus contagieux, les autorités veulent à tout prix limiter le nombre de contaminations. Les autorités espèrent notamment faire reculer le nombre d’infections dans la sphère privée. Mais pour certains scientifiques, il faut aller plus loin. Benjamin Davido, infectiologue à l’hôpital Raymond Poincaré à Garches (Hauts-de-Seine) explique : “ll ne faut pas se tromper de cible. La meilleure protection ce n’est pas la distanciation, c’est le fait d’avoir un masque bien porté, hermétique et filtrant, et donc c’est au minimum un masque chirurgical“.

Le JT
Les autres sujets du JT
Covid-19 : le gouvernement demande une distanciation physique de deux mètres
Covid-19 : le gouvernement demande une distanciation physique de deux mètres (France 2)