Covid-19 : la fin du masque dans les écoles primaires est remise en question

Publié
Covid-19 : la fin du masque dans les écoles primaires est remise en question
Article rédigé par
S.Ricottier, N.Lambert, S.Aramon, R.Mathé, France 3 île-de-France, Y.Saidani - France 3
France Télévisions

Douze nouveaux départements ont levé l'obligation du port du masque dans les écoles primaires dont l'Ain, le Gard ou encore la Moselle. À contrario, la Lozère a décidé de restaurer l'obligation.

Pour les élèves des écoles primaires de Seine-et-Marne, c'est un soulagement, le masque n'est plus obligatoire au sein des établissements. "En classe, on ne pouvait pas respirer et parfois, on n'arrivait pas à bien s'entendre. Ça me mettait de la buée sur mes lunettes", témoignent deux élèves. En tout, 79 départements ont laissé tomber le masque à l'école. Les scientifiques commencent néanmoins à se dire que cette décision était prématurée.

En Seine-Maritime, le taux d'incidence a augmenté de 22% en une semaine

Parmi les 47 départements qui ont levé les interdictions en premier, le 4 octobre, 36 ont vu leur taux d'incidence augmenter ces derniers jours selon les chiffres du gouvernement, de CovidTracker et Santé Publique France. En Seine-Maritime, le taux d'incidence a augmenté de 22% en une semaine. Dans une école de Rouen (Seine-Maritime), six classes sur sept ont été fermées pour cause de cas de Covid-19. "Depuis la fin de l'obligation, on avait l'impression que le masque n'existait plus", raconte une mère de famille.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.