Covid-19 : l'Ordre des Médecins face aux praticiens anti-masques

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
6media Vrai ou Fake  ORDRE NATIONAL DES MEDECINS SOFIA
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

En pleine épidémie de Covid-19, certains médecins, rares, s’opposent au port du masque. Dans ces cas-là, l’Ordre des Médecins se penche sur leur cas. Le plus haut degré de sanction peut être la radiation. C’est ce qui est arrivé au Dr Eve Engerer.  

Une ordonnance qui donne le droit de ne pas porter de masque, c’est ce que prescrivait le docteur Eve Engerer. Le document, toujours en ligne, est en libre accès sur son profil Facebook. Selon elle, le masque est inutile, voire dangereux. Il n’y a aucune raison de porter le masque, aucune. L’important, c’est ce qui se cache derrière le masque : les conseillers du gouvernement qui sont corrompus, affirme celle qui estime qu’on soumet les gens et qu’on leur fait volontairement peur.  

Du "charlatanisme"

Le 15 janvier 2021, l’Ordre des Médecins décide de radier le docteur Engerer qui a, selon lui, "méconnu ses obligations déontologiques". Ses méthodes "s’apparentent à du charlatanisme", considère aussi l’Ordre. Dans le Rhône, le docteur Bellier est aussi contre le masque. Il a été condamné par le Conseil départemental de l’Ordre des Médecins à deux ans d’interdiction d’exercer, dont un avec sursis. Plus généralement, d’après les informations recueillies par France Télévisions, le Conseil national de l’Ordre des Médecins confirme s’être déjà saisi de dix cas de praticiens récalcitrants, dont le professeur Didier Raoult, notamment à cause de ses propos sur la chloroquine. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.